Micro-trottoir : La vie après Dubaï … à Bucarest

alt Sinaia Dubai + 2 ans, Nina, 1 mari, 2 garçons… et 4 pays ! Il est toujours sage de regarder en avant, mais il est difficile de regarder plus loin qu’on ne peut voir. Winston Churchill Après Dubai, partir ailleurs encore ou rentrer chez soi, la démarche n’est pas la même, mais quelle est la plus difficile ? Rentrer… à PARIS ou ailleurs en FRANCE… Peut-être faudra t-il aborder sa ville comme une ville nouvelle pour ne pas avoir le sentiment d’un retour en arrière… De nouvelles destinations : TOKYO, MIAMI, BRUXELLES, LA JORDANIE… Nouvelle ville, nouvelle vie . Dubaimadame.com enquête , quelques expériences à partager pour se préparer au meilleur ou pour s’armer face à ces changements qui ne sont pas rien dans nos vies ! Puisez quelques astuces de ces témoignages, mais vous ne saurez pas tout avant de vivre votre propre aventure ! Rentrer chez soi, dans sa ville, ou ailleurs… Dubai + 2 ans, Nina, 1 mari, 2 garçons… et 4 pays ! …une enquête réalisée par Maude Verliac alt À Dubai. Vous êtes restés à Dubai combien d’années ? Dans quel quartier ? Nous sommes restés 5 ans à Dubai. D’abord à Mirdiff, puis ensuite à Jumeirah, quand la famille s’est agrandie 🙂 Le weekend à Dubai pour vous c’était… Le vendredi c’était pique-nique à Safa Park ou baignade sur la plage des Kite Surf ou brunch au Beachcombers avec nos amis. Le samedi, le petit déjeuner entre filles chez Paul puis « la coutume locale » la pédicure/manucure à The Nail Spa. Et bien sûr, les courses, corvée obligatoire… Et puis occasionnellement, les safaris dans le désert ou les croisières dans les fjords d’Oman, juste un coin de paradis. 5 mots pour définir votre réaction quand vous avez su que Dubai c’était fini… Déception, tristesse et regrets, comme un sentiment d’inachevé… Votre soirée de départ… Pas vraiment de « farewell party » à proprement parler, nous avons vu nos amis tous les soirs, la semaine avant le départ… Dans l’avion, rire, larmes, c’était comment ? Des larmes forcément ! Mon mari partait pour une promotion et moi je quittais mon boulot, mes amis… Nous sommes arrivés en plein froid hivernal, dans une ville hostile, avec des gens agressifs, qui essayaient toujours de nous soutirer de l’argent… Un objet qui vous rappelle Dubai et que vous garderez toujours … Une immense photo de la Grande Mosquée d’Abu Dhabi qui trône au milieu de notre salon. Nous l’avions achetée à notre ami photographe, peu de temps avant notre départ. Dès que je la regarde, ça m’apaise. En un mot, pour vous Dubai ça a été… Comme un rêve éveillé. alt Votre nouvelle vie. Maintenant vous habitez… Depuis ? A Bucarest depuis 2 ans. Nous résidons dans un des quartiers les plus sympas de la capitale, mais autour de notre immeuble, il y a une école d’un côté et de l’autre, un terrain vague… Nous avons aussi la compagnie d’un chien errant au pied de l’immeuble, qui nous a fait de grosses  frayeurs ! Un désagrément parmi d’autres 🙂 Dans cette nouvelle vie, ce que vous préférez c’est… alt Mon amie israélienne Sarah. Nous avons découvert la Roumanie ensemble et tout partagé. Comment se passait une journée typique aux Émirats? Levée à 6h30, puis direction le Pullman Hotel pour faire des longueurs de piscine sur le rooftop avec sa vue incroyable. Ensuite journée de travail à Dubai Media City. Retour à la maison en soirée pour profiter de mes fils, les emmener au parc, leur donner le bain, leur lire l’histoire avant de rejoindre les bras de Morphée… La soirée se termine soit dans le jardin, soit au resto en terrasse. Luxe, calme et douceur. Et maintenant? alt Piata Victoriei Ici, il n’y a pas de travail à proprement parler (à moins d’accepter un salaire de 500 euros pour un travail inintéressant), donc je suis devenue femme au foyer. Certes, les femmes essaient de s’occuper en faisant du bénévolat ou bien des activités de loisirs, mais moi, ça n’est pas vraiment mon truc… Je suis hyper active, j’ai toujours travaillé et ai toujours été indépendante financièrement, donc quand mon mari rentre le soir, je n’ai pas grand chose à lui raconter, si ce n’est une petite complainte 🙂 La première chose que vous ayez faite en arrivant sur votre nouvelle destination/rentrant en France … Trouver une école pour mes fils et un logement pour nous installer. Votre couple/ vos enfants/ votre famille, comment vivez-vous ensemble ces changements ? Mes fils sont très heureux car ils sont encore jeunes et ne réalisent pas. A présent, ils parlent français, anglais et roumain, ils se sont adaptés facilement et rapidement. Pour mon mari et moi, ce fut une autre histoire, surtout moi… Finalement, après 2 ans, nous avons décidé de quitter la Roumanie car nous ne nous sentons pas à notre place ici, c’est un pays encore très fermé et d’un état d’esprit slave (pas latin contre toute attente). Et puis, un de mes fils a eu une réaction intolérante sur un sujet banal… c’est ce qui a motivé notre départ. La bonne nouvelle est que nous repartons pour le Golf cet été ! Nous avons hâte 🙂 Votre nouvelle occupation… (pro, hobby etc) J’ai effectué une formation en webdesign à Paris et une formation de « project management » à Bucarest. Et puis bien sûr quelques leçons de roumain, pour me débrouiller au quotidien. Les Émirats vous manquent pour… Son multiculturalisme et sa douceur de vie (le soleil toute l’année, la qualité des services…). Et nos amis bien évidemment, mais ça ne compte pas car c’est évident ! Ce qui ne vous manque pas du tout… alt Dessert Papanasi Presque tout me manque car ici tout est compliqué et prend des proportions démesurées. Vous avez réalisé que vous aviez vécu trop longtemps à Dubai quand… Un été en France, j’appelle mon père car je ne savais plus comment ouvrir le réservoir pour mettre de l’essence dans sa voiture… la honte !!! Vous avez renoué avec … La marche à pied ! Cependant, c’est mission impossible pour se promener avec une poussette car il y a des nids de poule partout et les trottoirs sont envahis par les voitures en raison du manque de stationnement. En quelques mots, vos astuces et conseils pour réussir un nouveau départ après Dubai Je n’ai ni conseil, ni recommandation à donner car chaque histoire est très personnelle. Mes aspirations et mes attentes sont différentes d’il y a 7 ans (quand nous étions en couple sans enfants). A partir de maintenant, nous essaierons de privilégier le Moyen-Orient, l’Asie et l’Amérique du Nord (que nous connaissons) où nous nous sentons plus en phase avec la culture, l’ouverture d’esprit et le mode de vie. alt A Brasov, une passante Plus de micro-trottoir « la Vie Après Dubai »: … à Aix en Provence
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Vous aimerez aussi