Micro-trottoir : La vie après Dubaï … à Aix-en-Provence

alt

Il est toujours sage de regarder en avant, mais il est difficile de regarder plus loin qu’on ne peut voir
. Winston Churchill

Après Dubai, partir ailleurs encore ou rentrer chez soi, la démarche n’est pas la même, mais quelle est la plus difficile ?

Rentrer… à PARIS ou ailleurs en FRANCE… Peut-être faudra t-il aborder sa ville comme une ville nouvelle pour ne pas avoir le sentiment d’un retour en arrière…

De nouvelles destinations : TOKYO, MIAMI, BRUXELLES, LA JORDANIE… Nouvelle ville, nouvelle vie .

Dubaimadame.com enquête , quelques expériences à partager pour se préparer au meilleur ou pour s’armer face à ces changements qui ne sont pas rien dans nos vies !

Puisez quelques astuces de ces témoignages, mais vous ne saurez pas tout avant de vivre votre propre aventure !


Parole d’expert parole d’expat’
Delphine Joelson Marteau  actuellement à Dubai, a voyagé dans de nombreux pays et vient tout juste  de publier un ouvrage en français intitulé  l’Expatriation au féminin aux Éditions l’Harmattan (notre article)

Morceaux choisis, parce qu’ils vont si bien à notre sujet:
« Parce que s’expatrier n‘est pas anodin, parce qu’au delà des rêves et des promesses, il faut reconstruire et s’adapter, le thème de l’expatriation au féminin mérite amplement une attention toute particulière ».
« Difficultés inhérentes au changement de statut, bouleversement de l’équilibre familial, enfants, travail, projets , écoles… Des questions essentielles … » D. Marteau


Rentrer chez soi, dans sa ville, ou ailleurs… Dubai + 3 mois, Salomé, mariée, deux petites filles, à Aix-en-Provence

Une enquête réalisée par Maude Verliac

alt

À Dubai.
Vous êtes restés à Dubai combien d’années ? Dans quel quartier ?


8 ans ! 4 ans à Satwa, avant que notre quartier si populaire et vivant ne soit rasé, puis 4 belles années à Mirdiff une fois les enfants nés.

Le weekend à Dubai pour vous c’était…

Les copains surtout ! La plage, le club du Grand Hyatt.
Et beaucoup aussi le dune bashing, les soirées dans le désert éclairées au feu de camps, les wadis et la découverte de ces petits endroits pas forcément connus qui pour nous ont fait tout le charme des Émirats comme Kalba et son restau local où on mangeait des crevettes et du biryani assis en tailleur sur des nattes. Ou la réserve de Ghantoot …

5 mots pour définir votre réaction quand vous avez su que Dubai c’était fini…

Pardon ? Non ! …Oui ! Nouvelle aventure !

Votre soirée de départ…

Une journée de départ en fait, au Jetty Lounge du Royal Mirage, l’une de nos adresses préférées à Dubai (notre article) . Les amis les plus proches étaient là. Ils venaient, partaient chacun à sa guise.
On s’est dit au revoir, on s’est fait des promesses de visites et on a beaucoup rit, on s’est souvenu d’anecdotes vécues ensemble à Dubai et ailleurs. Un beau moment.

Dans l’avion, rire, larmes, c’était comment ?

Nos amis nous ont accompagnés à l’aéroport, sourires aux lèvres et blagues qui fusent. C’est au moment de nous séparer au check in que l’une d’elle a commencé à pleurer…et on a toutes suivi !
Rires et larmes.
Dans l’avion une sorte d’apaisement après la folie des préparatifs…et une grande excitation pour ce retour en France,  après 15 années de voyage à travers le Moyen Orient.

Un objet qui vous rappelle Dubai et que vous garderez toujours …

Un pêle-mêle de photos, 8 ans sur un beau format A3 ! Mes carnets de croquis aussi. C’est à peu près tout, mon mari et moi ne sommes pas matérialistes alors nous avons tout vendu avant de partir.

En un mot, pour vous Dubai ça a été…

Jouer…

Votre nouvelle vie.
Maintenant vous habitez… Depuis ?
alt

Tout près d’Aix en Provence dans une petite maison pleine du charme de la Provence et avec un jardin immense et ses arbres fruitiers à perte de vue !
Ça fait 2 mois. On a passé 1 mois à Paris pour rendre visite à la famille et aux amis avant de venir s’installer ici.

Dans cette nouvelle vie, ce que vous préférez c’est…
alt

Une vie saine à tous niveaux. On mange sain, les enfants ont un rapport plus « normal » à la vie en général, nous aussi d’ailleurs. J’avais oublié que le fer à repasser pouvait avoir tant de programmes ! (rires)
La nature.
Les petits cafés sur une terrasse ombragée, la vie culturelle, l’art partout partout…et l’accent du sud : même quand les gens se disputent ici (rarement) c’est en chantant !
Mais surtout : les marchés de Provence ! Colorés, animés…

Comment se passait une journée typique aux Émirats?

Une journée en semaine ? Amener les enfants à l’école, travailler, déjeuner entre amies, travailler encore, et manucure (ah…Nail Spa…), plage, parc, ou piscine avec les enfants. Une fois de temps en temps, sortie entre amis en club (People, I2, République, Cirque du Soir, Le Malecon Dubai Marine, Cavalli parfois) ou au restaurant (Medzo ou le Seville à Wafi et Heritage et Century Village).

Et maintenant?

Il y a des nounous en France ? (rire).
On fait tout ensemble. Aller à l’école, puis travail.
Les enfants quittent à 16h30 et comme je suis free lance, je vais les chercher et on va se promener un peu avant de rentrer à la maison, on a tellement à découvrir encore, c’est un bonheur ! Les petits villages, les forêts, les rivières, les marchés, les petites rues d’Aix !
Après c’est la course bien sûr, le bain, le diner (préparer et manger), les courses parfois, la cérémonie du coucher, tout laver, tout ranger … d’ailleurs la France c’est un peu toujours la course mais on finit par s’y faire !

La première chose que vous ayez faite en arrivant sur votre nouvelle destination/rentrant en France …
alt
alt

Acheter un pain au chocolat aux amandes à mon arrivée à Paris ça compte ?
Sinon sortir tous les jours, armée de mon Nikon et photographier…tout, la vie, les graffitis, les gens, les arbres en plein centre ville, les rues,… les affiches sympas!

Votre couple/ vos enfants/ votre famille, comment vivez-vous ensemble ces changements ?

On fait donc tout ensemble et ça les filles adorent.
La plus grande, qui n’a que 4 ans, et qui était dans un système international à Dubai, doit encore se faire à sa nouvelle école, aux nouvelles têtes mais surtout à la discipline inculquée en France. Ça lui fait du bien même si ce n’est pas évident tous les jours. Elle apprend plus vite aussi, elle devient indépendante. Elle parle de sa meilleure amie à Dubai, souvent. Mais sans tristesse, juste une anecdote ici et là.

La toute petite est juste heureuse d’être plus souvent avec ses parents.

Et nous les parents, on s’adapte aussi. Certaines choses sont un peu « !!! » comme les files d’attente, les 1001 papiers à remplir (le RIB, il faut toujours un RIB en France !), les 1001 jours fériés du mois de Mai.

On est certainement plus fatigué aussi. Ça parait superficiel mais c’est honnête : tout faire soi même entre les enfants, la maison à entretenir, le travail et aussi prendre soi de son bien être en tant qu’homme et femme et pas seulement en tant que papa maman…c’est vrai qu’on apprécie le calme revenu à la nuit tombée !

Mais aussi on est agréablement surpris par les gens qui sourient tout le temps, disent bonjour, prennent le temps. On avait gardé un souvenir plus terne de la France d’il y a 15 ans.
Ou alors c’est le Sud ? C’est vrai qu’on y est bien !

Votre nouvelle occupation… (pro, hobby etc)
alt

Ça ne fait que 3 mois que nous avons quitté Dubai alors nous sommes encore en période d’adaptation, on prend nos marques.
Le travail pour moi ne s’est jamais arrêté, ce qui est salutaire, je suis photographe.
On fait tout à vélo ou à pieds, on adore découvrir la nature et pique-niquer ! Et…on s’essaie au plaisir du potager en famille.

Les Émirats vous manquent pour…

Les amis et le soleil perpétuel.

Ce qui ne vous manque pas du tout…

L’aide à la maison. J’ai le sentiment de me réapproprier ma maison, ma vie de famille et de réinventer de nouvelles traditions familiales qui nous réunissent tous dans la bonne humeur.
Et conduire à Dubai !

Vous avez réalisé que vous aviez vécu trop longtemps à Dubai quand…

Je parlais notre mélange français – anglais avec ma fille dans la rue, ne le réalisant que lorsqu’un passant me regardait le sourcil levé (rire)…

Vous avez renoué avec …
alt

Faire mes courses à vélo, sur les marchés le panier à la main.
Et la famille bien sûr, toute la famille même éloignée!

En quelques mots, vos astuces et conseils pour réussir un nouveau départ après Dubai

Si vous revenez en France après de longues années d’absence, comme nous, envisagez l’expérience comme une véritable expatriation. C’est le seul moyen d’éviter les frustrations et cela permet de ne pas avoir de regrets. Finalement, la vie s’ouvre à vous où que vous soyez si vous y allez avec curiosité et ouverture d’esprit.

Maude Verliac

Test biographie

Vous aimerez aussi