Les femmes les plus puissantes de la planète.

alt Forbes vient tout juste de publier son classement des 100 femmes les plus influentes du monde, toutes professions confondues ou presque . Critère de sélection pour entrer dans ce top 100 tant convoité ? « Changer le monde » ! Bien sûr, Dubai Madame ne peut que relayer les grandes lignes de ce classement! Parmi les cinq premières femmes il y a tout d’abord 3 politiciennes: Angela Merkel, 58 ans . LA femme la plus influente de la planète donc, et ce pour la seconde fois consécutive!   Son credo : préserver l’équilibre des 17 pays de l’Euro dont certains furent si durement touchés par la crise tels  la Grèce, l’Espagne, l’Italie et le Portugal. Mais aussi réduire l’émission de gaz de serre et ainsi contribuer à sauver l’environnement.   En 2ème position arrive Hillary Clinton, 64 ans. Elle a su garder sa réputation intacte et se détacher des cancans et autres crises (Wikileaks pour ne nommer qu’eux) avec élégance et intelligence. Aux yeux de tous, elle fait passer ses idéaux et le bien de son pays avant les siens propres. Et Dilma Roussef, 64 ans, 3ème du classement. Une politicienne elle aussi, très engagée dans la lutte contre la pauvreté notamment au Brésil. Elle prône l’éducation pour tous, l’accès à tous au service médical et a lancé un énorme programme sanitaire et éducatif pour tous ceux qui sont dans le besoin. Son second programme :  booster la croissance économique, là encore pour les plus nécessiteux, en se basant sur des tarifs préférentiels à l’import, inciter les gouvernements des pays en voie de développement à encourager les petites entreprises etc… Puis une humaniste entre dans le classement en 4ème position: Melinda Gates , 48 ans. Femme d’exception extrêmement généreuse et plutôt courageuse, cette catholique très pratiquante et richissime a fait vœu de convaincre le Vatican de revoir sa position sur le contrôle des naissances. Elle a investi 560 million USD de sa fortune personnelle dans son programme de contraception dans les pays les plus pauvres via sa fondation. L’année passée cette fondation a soulevé plus de 25 billions de dollars pour l’éradication de la pauvreté, en faveur de la santé publique et de l’éducation. Au 5ème rang: une guru des media, Jill Abramson, 58 ans. Première femme à la tête du New York Times, elle l’a remonté et rétabli dans sa position de media phare des Etats Unis et dans le monde notamment en dirigeant ce journal âgé de 161 ans, vers sa version digitale. Elle a ainsi suscité un nombre considérable d’emplois nouveaux mais aussi de nouveaux lecteurs et inscrits. Michelle Obama, 48 ans, arrive 7ème. Elle se bat contre l’obésité chez les jeunes, s’est engagée auprès des familles de militaires américains …le tout faisant constamment partie des célébrités les mieux habillées de la planète… ce qui n’est pas négligeable. Ses apparences télévisées en pleine campagne électorale montre son soutien inconditionnel à son mari mais se révèlent aussi être des interventions favorites auprès des foyers américains grâce à son humour et à sa tête bien faite. La seule Française à faire partie du classement arrive 8ème, il s’agit de Christine Lagarde, 56 ans. La première femme à la tête du FMI ! Elle a passé son année à lutter contre la dette Européenne et pour rétablir les emplois à travers son programme de partage des dettes et d’augmentation du fonds de solidarité de l’Union Européenne… tout en faisant face à l’opposition professionnelle de nulle autre qu’Angela Merkel. Niveau célébrités c’est sans surprise Oprah Winfrey qui arrive la première de la catégorie, se plaçant ainsi à la 11ème place du classement. Oprah a 58 ans, et n’est plus à présenter!   Rayon célébrités elle est suivie par …Lady gaga, et oui (14ème du classement). A 26 ans Lady Gaga  a plus de 26 million de fans autoproclamés ses  « Little Monsters » d’après son premier tour. Cette année elle a fait plus de 52 millions de dollars avec son tour « Born This Way Ball » qui a commencé en avril! C’est une philanthrope aussi. Elle aide la fondation MAC AIDS contre le SIDA et a lancé sa propre fondation appelée Born This Way… pour aider les jeunes à se sentir plus libres et à lutter contre toute forme de ségrégation. La première Business Woman du classement arrive en 12ème position : Indra Nooyi, 56 ans, CEO de Pepsi Co, ce qui est énorme! L’année dernière elle a fait entrer 5.6 billion USD dans les caisses des propriétaires de Pepsi ! Et cela n’a pas été facile face au géant Coca Cola. Niveau Moyen Orient, les femmes sont bien représentées également par : Shaikha Al Bahar de Kuwait qui dirige l’organisation des 176 branches de la Banque Nationale du Kuwait, dite la “meilleure banque du Moyen Orient” malgré ces dernières années très difficiles.   Elle agit également comme présidente de la Al Watany Bank of Egypt et a un siège au comité de la banque Internationale du Qatar… une tête donc. Elle est 85ème au classement Forbes. La Sheikha Lubna al Qasimi, 53 ans, la première femme aux Émirats à obtenir un poste de ministre (de l’économie en 2004, puis de « Foreign trade » en 2008).  Cette business woman respectée entre toutes  est engagée auprès des femmes aux Emirats, les encourageant à plus d’éducation et à developper leurs connaissances. Elle arrive 92ème au classement Forbes. Et enfin Sheikha Mayassa Bint Hamada Al Thani, 29 ans, fille de l’Émir du Qatar est la femme la plus puissante du monde de l’art.  Elle est à la tête de « Qatar Museums Authority » et travaille avec un budget de plus de 250 millions de dollars en vue du championnat de la FIFA qui aura lieu en 2022. Dans ce cadre, elle a notamment acheté “les joueurs de cartes”,  œuvre de Paul Cézanne, pour 250 millions de dollars, ce qui en fait la somme la plus haute jamais dépensée pour une peinture! Sheikha Mayassa Al Thani clôt ce classement des 100 femmes les plus influentes du monde selon Forbes.

Rachel Rousseau

Test biographie

Vous aimerez aussi