Une sortie dans la capitale : visitez la premiere expo du futur Musée Guggenheim.

alt
La suspension d’Otto Piene


18 œuvres contemporaines, 18 artistes et autant de nationalités réunies
pour la première exposition du futur Musée Guggenheim d’Abu Dhabi qui ouvrira ses portes en 2017, le plus grand et le sixième de la Fondation éponyme (après Berlin, Bilbao, Las Vegas, New York et Venise).

Une mini exposition certes mais un maxi symbole, celui de la lumière du lieu tout d’abord, car Manarat al Saadiyat signifie en arabe ‘le lieu abritant la lumière’; de la sélection des oeuvres scénographiées autour du thème du regard à travers la lumière ‘Seeing through Light’; de l’architecture du futur musée, faite d’accumulation de cônes et parallélépipèdes translucides captant la lumière et le vent.

Laissez-vous embarquer dans un petit voyage au centre de la lumière, d’ailleurs dès le premier néon de Doug Wheeler il faut s’équiper… je n’en dis pas plus! Les cinq sections s’enchainent dans une perspective chronologique (démarrant aux années 60) et ascensionnelle: ‘Perceptual light’, ‘Reflected light’, ‘Activated light’, ‘Celestial light’ et pour finir ‘Transcendent light’… tout un programme!

Mes coups de cœur :

alt
‘Le chemin des roses’ de Rachid Koraichi

– La suspension d’Otto Piene (1972), choisie souvent comme visuel illustrant l’exposition (ci-dessus).

– ‘Le chemin des roses’ de Rachid Koraichi (1995-2005) m’a émue dès le premier ‘face à faces’ si je puis dire et d’autant plus après, quand l’artiste a expliqué le cheminement de son travail lors de la conférence en avant-première!

– L’installation de miroirs de Yayoi Kusama ‘Infinity Mirrored Room—Filled with the Brilliance of Life’ (2011)… qui a toute sa place dans la section du céleste, une pièce ouverte sur l’univers de l’artiste japonaise. Des pois, des pois, encore des pois? Et non, une constellation colorée dans laquelle les limites de l’espace s’effacent dans leurs propres reflets et à l’infini!

alt
Yayoi Kusama ‘Infinity Mirrored Room—Filled with the Brilliance of Life’

Les petits plus de l’expo:

– La visite est gratuite et rapide (comptez 3/4 d’heure)

– Les audio-guides, utiles pour ces pièces contemporaines, sont gratuits – en anglais, arabe (ID card en dépôt)

– Parallèlement à l’exposition, retrouvez un programme varié de conférences-débats et d’ateliers pour petits et grands.

L’exposition étant courte, c’est aussi l’occasion de faire d’autres activités aux alentours:

… Toujours à Saadiyat Island, continuez sur le thème de l’art contemporain par la visite de la galerie Salwa Zeidan (qui se trouve dans la galerie marchande de l’hôtel St-Regis – informations sur www.salwazeidangallery.com) ou encore la galerie de la New-York University fraichement installée sur l’ile (informations sur www.nyuad-artgallery.org).

…Complétez ce tour des galeries d’art en allant dans Abu Dhabi même et son quartier d’Al Bateen où vous trouverez l’Etihad Modern Art Gallery (un endroit atypique, doté depuis peu d’ailleurs d’un café très original, l’atmosphère créée est vraiment agréable et hors du temps… infos sur www.etihadmodernart.com).

Exposition “Seeing through Light’’: Ouverte tous les jours depuis le 5 Novembre, de 9h à 20h jusqu’au 19 janvier 2015.
Informations pratiques sur le lieu, l’exposition et les autres événements culturels 2014-2015 sur www.saadiyatculturaldistrict.ae
Lieu : Manarat Al Saadiyat, Saadiyat Cultural District, Abu Dhabi

Bonne visite!

Laetitia Araujo

Test biographie

Vous aimerez aussi