Un safari dans le désert de Dubaï… émotions garanties !!!

Qui aurait pu prédire qu’à, à peine 45 minutes de route de Dubaï, nous serions transportés dans un monde lunaire aux paysages grandioses et envoutants ! Dans ce désert au sable rouge, nous avons connu une expérience unique faite de découvertes étonnantes, d’émerveillement et de grands éclats de rire !

Ca y est, notre safari dans le désert de Dubaï est booké. Nous allons découvrir le troisième plus grand désert au monde, communément appelé le Empty Quarter.
Nous revêtons tee-shirt et pantalons de toile confortables et légers et à 16H00, un 4X4 et son chauffeur  élégamment vêtu d’un chèche blanc, viennent nous chercher en bas de notre résidence. Et l’aventure commence !

Après 45 minutes de route, notre chauffeur dépressurise  les pneus du véhicule et c’est parti pour une séance  rocambolesque de  » Dune Bashing «  à vous décoiffer un chameau !! Après de grosses accélérations, ce sont loopings, vrilles et virages serrés qui s’enchainent.  La voiture prend son envol  et nous précipite à toute vitesse dans un océan de dunes, que nous franchissons comme virevoltant dans les airs pour atterrir en souplesse dans le sable tendre du désert. Le 4X4 tressaute au rythme de nos cris de joie !  » Mais c’est 100 fois mieux que le  » Rock’n Roller Coaster  » de Disneyland-Paris !! », nous écrions nous sous le regard amusé du chauffeur, qui se divertit à nous procurer des sensations fortes !

Arrive le moment de la pause photo au milieu des dunes, nous offrant la découverte d’un paysage époustouflant ; le désert à perte de vue, nimbé par la couleur mordorée du doux soleil de fin de journée.
La vue est d’une beauté phénoménale et nous avons peine à regagner notre 4X4 pour repartir pour une autre séance de Dune Bashing. Nous venons de vivre une expérience hilarante et un large sourire ne quitte plus nos minois ébahis, alors que nous atteignons le campement.

Le soleil vient de nous tirer sa révérence en plongeant ses derniers rayons dans la mer de sable et nous entrons dans le camp qui scintille des milles bougies et petits lumignons disséminés de part et d’autre d’un espace fait de tables basses et de coussins moelleux. C’est un décor aux couleurs vives qu’agrémente une alléchante odeur de viande grillée et d’épices colorés. Nous nous installons confortablement sur ces jolis coussins brodés pour savourer un peu de calme autour d’un petit verre de vin blanc bien frais et de quelques sandwichs au poulet.

Puis notre charmant guide nous entraine vers l’espace où quelques chameaux drôlement fagotés nous attendent pour un tour de piste. Et nous revoilà, hilares, le fessier quelque peu endolori, cahotant sur le dos de ces créatures aux longues pattes !

Après ce petit tour de manège bien sympathique, nous sommes menées vers l’endroit des femmes où l’on nous pare du costume traditionnel des femmes musulmanes. Nous revêtons, médusées, une grande tunique noire au tissu chatoyant et orné de strass sans oublier le tchador qui ne laisse entrevoir que nos regards intimidés. Nous restons fascinées par l’image que nous renvoi le miroir, notre apparence désormais surprenante, qui nous laisse soupçonner, l’espace d’un instant, la beauté mystérieuse des traditions musulmanes.

Nous sommes alors invitées à nous plonger plus avant dans les coutumes de cette étonnante culture par l’application sur nos épaules de henné, qui agilement manipulé par les mains expertes d’une artiste locale se transforme en une cascade de fleurs joliment dessinées. Nous arborons fièrement cette fresque imprimée sur notre épiderme tel un message énigmatique dont seules les  » sultanes  » du désert détiennent la connaissance.

C’est maintenant l’heure de nous restaurer. Nous découvrons un somptueux buffet proposant un assortiment de plats typiques que nous engloutissons avec notre appétit, devenu d’ogre, après toutes ces aventures.

Puis arrive, telle une déesse des comtes des milles et une nuit, la danseuse du ventre, dont la grâce des mouvements n’a d’égal que la splendeur de son costume à l’étoffe chamarrée, ornée d’une ceinture de petits grelots aux sonorités envoutantes. Elle danse et tourbillonne tout en souplesse et majesté, arborant un sourire enjôleur alors qu’elle invite les hôtes à se joindre dans l’exécution de sa danse. A nouveau, un sourire béat s’inscrit sur nos visages alors que nous admirons la danseuse  et son ballet souverain. Puis elle disparait telle une reine sous des tombereaux d’applaudissements.

La soirée touche à sa fin et nous regagnons notre carrosse qui va nous ramener à Dubaï vers 21H30. Pendant le voyage du retour, nous nous remémorons les instants formidable que nous venons de passer, la beauté du désert, notre amusant périple à dos de chameaux,  et enfin la splendeur de la  » sultane  » et sa danse langoureuse. Nous sommes sous l’emprise de la magie du désert et de l’incroyable beauté des secrets qu’il nous a, ce soir là, révélés.

 

Desert Safari proposé par
HORMUZ TOURISM

Phone N°: +97142280668 /+971 4 2280663
E-Mail: info@hormuztourism.com / hormuztourism@yahoo.com
Website: www.hormuztourism.com

Tarif pour six heures (départ 16H00, retour vers 21H30) incluant le Dune Bashing, Sand shiing, sunset in the desert, camel riding, Arabic tea & coffee, Soft drinks, BBQ dinner, Shisha, Henna, Belly dancing…pickup & drop off service included. Les boissons alcoolisées sont en supplément. Comptez 25dhs pour une bière et 40dhs pour un verre de vin.
Adultes : 165dhs
Enfants (moins de 13 ans) : 120dhs
Commentaire : Très bon rapport qualité/prix

Marie Chatelain

Vous aimerez aussi