Troubles de l’œil les plus communs chez les enfants, notamment

alt

Il n’est pas rare que les enfants souffrent de problèmes oculaires. Quels maux? Voici ici ceux que l’on rencontre le plus fréquemment.


Abrasions cornéennes

Les abrasions cornéennes sont parmi les douleurs oculaires les plus communes. Si on les traite immédiatement, elles se guérissent en principe rapidement sans séquelles mais si on les néglige, certains cas tournent en infections et ainsi en une complication sérieuse : l’ulcère cornéen.  Il est donc très important de faire examiner les yeux par un spécialiste dès que vous soupçonnez une abrasion cornéenne.

Celle-ci peut arriver lorsque quelque chose raye, égratigne, ou frotte la cornée.
Les mécanismes de défense naturelle tels que l’os autour de l’orbite, les cils, les paupières et les larmes servent en général de bouclier contre les facteurs extérieurs mais ils ne peuvent pas protéger la cornée à 100% contre des petits résidus tels la poussière, le sable, la sciure de bois, les particules de foin, les étincelles, les ongles, le papier, des irritants chimiques, une utilisation non adaptée des lentilles de contact, une lumière trop intense et autres réactions à des solutions comme certaines aidant à nettoyer les lentilles par exemple.

Symptômes :
–    Trouble de la vue,
–    Impression d’avoir un corps étranger dans l’œil,
–    Hypersensibilité à la lumière,
–    Yeux larmoyants en permanence,
–    Picotements ou des sensations de brûlure dans l’œil,
–    Rougeur ou vaisseaux sanguins éclatés
–    Et/ou les paupières gonflées.

Précaution  et Traitement :
Seul un docteur peut confirmer le diagnostique d’une abrasion cornéenne, entre autres en examinant l’œil au moyen d’une lampe à fente ou à l’aide de gouttes de colorant vert (la fluorescéine) qu’on applique à la surface de l’œil et grâce auquel on peut détecter une abrasion éventuelle en ce que celle-ci se colore d’un vert  vif et devient ainsi parfaitement visible.

Si votre enfant ou vous-mêmes souffrez d’une abrasion cornéenne, vous devez voir un médecin sur le champ. En attendant surtout, n’essayez pas d’enlever vous-même ce qui semble gêner l’œil, vous ne feriez qu’endommager plus encore la cornée. Évitez aussi de le frotter que ce soit avec du coton ou autre. Ce que vous pouvez faire en revanche c’est couvrir l’œil et vous rendre chez le docteur.

Celui-ci peut quant à lui enlever le corps étranger de l’œil le cas échéant, prescrire des gouttes ou crèmes et un bandeau pour cacher l’œil ainsi que prescrire des médicaments antidouleurs en cas de besoin. L’abrasion devrait alors se résorber en quelques jours seulement. Si ce n’était pas le cas ou si cela empirait, il faudrait en avertir votre docteur sans tarder.

Conjonctivite

Il s’agit d’une inflammation de la conjonctive, la membrane muqueuse qui entoure les paupières et recouvre le blanc des yeux.

Symptômes :
–    Rougeur,
–    Secrétions (sèches, notamment le matin au réveil),
–    Sensation de brûlure,
–    Et parfois démangeaisons et sensibilité à la lumière.
–   Il est possible que ces symptômes s’accompagnent aussi de fièvre et autres manifestations propres à un rhume particulièrement lorsque la conjonctivite est virale.
L’infection peut toucher un œil ou les deux et peut arriver à tout âge, même chez l’adulte, n’importe quand.  

La conjonctivite est très contagieuse dans les 10 à 12 premiers jours, et peut durer entre 2 et 3 semaines.  Donc, selon la sévérité de l’infection, il est préférable de garder le « malade » chez lui jusqu’à la fin de l’infection.

Causes :
–     infection virale
–    Allergies saisonnières
–    Infection due aux bactéries
–    Réaction à des médicaments pour les yeux.
–    Cela peut arriver avant ou après un rhume ou une infection respiratoire car le virus qui les cause est le même.

Précaution :
La plus important est d’éviter la contagion au sein de la famille.
Pour cela il faut adopter une hygiène rigoureuse : se laver les mains avec eau et savon avant et après avoir toucher les yeux du malade par exemple. Ne pas laisser le malade toucher le visage d’un autre et inversement.
Pour les enfants : ne pas s’échanger les jouets, les serviettes, les taies d’oreiller (lesquelles doivent d’ailleurs être changées tous les jours). Les lunettes aussi, de soleil comme de vue, ne doivent pas passer de main en main (ni d’yeux en yeux) et doivent être régulièrement désinfectées.

Traitement :
La bonne nouvelle c’est que dans la plupart des cas, la conjonctivite n’est pas grave. Ce n’est juste pas agréable.
On se soigne en général par les gouttes prescrites par le médecin, parfois des antibiotiques mais uniquement dans le cas où l’infection menace de s’étendre à d’autres parties de l’œil.  

Ceci dit, si la personne infectée a mal, a des troubles de la vue ou une sensibilité exacerbée à la lumière en même temps que l’un des symptômes vus plus haut, cela peut être le signe d’une infection plus grave et il faudra se rendre chez l’ophtalmo.

En ce qui concerne les enfants, il est recommandé qu’ils fassent une consultation chez l’ophtalmologue au moins une fois par an.
Pour prendre RDV avec le Dr. Gurdeep Singh, du service de pédiatrie ophtalmologique de  Mediclinic City Hospital appelez le 04 435 9999.

La Rédaction de Dubai Madame

Test biographie

Vous aimerez aussi