Qu’est-ce que la diabète et comment l’éviter ?

Le 14 novembre dernier, c’était la journée mondiale contre le diabète. Dubai madame a voulu en savoir un peu plus sur ce mal du 21ème siècle qui sévit de plus en plus. N’oublions pas que le diabète est devenu la quatrième ou cinquième cause de mortalité dans la plupart des pays développés. Les EAU sont le pays où le taux de diabétiques est le plus important au monde.



Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit. L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. L’hyperglycémie, ou concentration sanguine élevée de sucre, est un effet fréquent du diabète non contrôlé qui conduit avec le temps à des atteintes graves de nombreux systèmes organiques et plus particulièrement des nerfs et des vaisseaux sanguins.

À ce jour, la cause réelle du diabète demeure inconnue. Nous savons toutefois que certains facteurs peuvent influencer l’apparition du diabète : hérédité, obésité, grossesse, certains virus ou certains médicaments.


Il existe deux types principaux de diabète : le type 1 et le type 2. Parfois, le diabète se développe aussi pendant la grossesse (diabète gestationnel).



1) Le diabète de type 1
Le diabète de type 1 se manifeste soit dès l’enfance, à l’adolescence ou chez les jeunes adultes. Il se caractérise par l’absence totale de la production d’insuline. Les personnes diabétiques de type 1 dépendent d’injections quotidiennes d’insuline pour vivre. Il est présentement impossible de prévenir ce type de diabète. Les recherches s’effectuent principalement vers la compréhension des mécanismes détruisant les cellules responsables de la production d’insuline.


2) Le diabète de type 2
Le diabète de type 2 se manifeste beaucoup plus tard dans la vie, généralement après l’âge de 40 ans. La très grande majorité des personnes atteintes de diabète présentent ce type de diabète (90 % des cas). Depuis quelques années, on remarque que ce diabète apparaît plus tôt et chez certaines populations à risque. Il peut apparaître dès l’enfance.
Nous savons que les peuples autochtones, les latino-américains, les asiatiques et les populations d’origine africaine semblent développer la maladie plus que les autres. Une prédisposition génétique, un surplus de poids et le manque d’activité physique contribuent à l’apparition d’un diabète de type 2. Cependant, certaines études tendent à démontrer qu’une alimentation en trop grande quantité et riche en gras pourrait aussi être un facteur de risque.

Le diabète de type 2 est le type le plus sournois. Les symptômes peuvent être minimes et passer inaperçus pendant plusieurs années. Malheureusement, quand il est diagnostiqué, le mal est fait.
En apportant des corrections importantes à nos habitudes de vie, il est possible de retarder l’apparition de la maladie et d’en diminuer l’impact.


3) Le diabète de grossesse
Le diabète de grossesse se manifeste pendant la grossesse, généralement vers la fin du 2e trimestre et au cours du 3e. Il est aussi connu sous le nom de diabète gestationnel. Dans 90 % des cas, il disparaîtra après l’accouchement.
Le diabète gestationnel (4 à 6 % des grossesses) affecte à la fois le bébé et la mère. L’enfant risque d’être plus gros que la normale et risque de faire un diabète plus tard. Chez la mère, la présence du diabète accroît les risques d’infections, augmente le niveau de fatigue et peut causer des complications lors de l’accouchement.
Le diabète de grossesse se traite et se contrôle par une saine alimentation, et l’adoption d’une bonne hygiène de vie.


Les symptômes
Les symptômes du diabète ne se présentent pas tous de la même manière ni avec la même intensité.

Les symptômes sont les suivants :
– Une soif excessive et une déshydratation

– Une faiblesse, la fatigue, la somnolence

– Une miction fréquente

– Une faim insatiable

– Une vision trouble

– Une irritabilité soudaine

– Des vomissements ou la nausée

– Une perte de poids


Dans bien des cas, les symptômes sont tellement mineurs qu’ils passent inaperçus pendant plusieurs années.
Les symptômes du diabète peuvent se développer rapidement. Si vous avez le moindre doute, contactez votre médecin traitant.


Les conseils
Aliments à éviter
Il est conseillé de ne pas avaler plus de 210 g de glucides par jour.
Canettes de soda ou de coca (environ 40 g de glucides), pâtisseries, sucreries et barres chocolatées (entre 30 et 50 g de glucides) sont déconseillées.

Aliments à réduire
Pour ne pas dépasser ces 210 g de sucres, attention de ne pas faire d’excès de fruits, de féculents, de légumes secs et de pain : pas plus de deux fruits par jour à la fin du repas, des féculents ou des légumes secs une ou deux fois par jour, et pas plus de 100 g de pain blanc.




Selon l’Organisation Mondiale de la Santé :

– Plus de 220 millions de personnes sont diabétiques dans le monde.


– Selon les estimations, le diabète a tué 1,1 million de personnes en 2005.

– Près de 80% des décès par diabète se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.


– Près de la moitié des décès par diabète se produisent chez des gens âgés de moins de 70 ans; 55% d’entre eux touchent des femmes.


– Selon les projections de l’OMS, le nombre de décès par diabète va doubler entre 2005 et 2030.


– Un régime alimentaire sain, une activité physique régulière, le maintien d’un poids normal et l’arrêt du tabac permettent de prévenir ou de retarder l’apparition du diabète.

Lola F.

Vous aimerez aussi