Ma trousse médecine douce spécial été

Mal de mer, coups de soleil, piqûres d’insectes, les méthodes douces sont efficaces… et ne chargent pas trop la valise. Les indispensables en homéopathie Les granules (9 CH sauf indication contraire) sont à prendre par trois, trois fois par jour. Nux vomica combat les excès alimentaires ou d’alcool, la fatigue, les nausées après un repas copieux, les ballonnements les insomnies liées à la surexcitation d’un cerveau qui tourne à fond. Arnica prépare au sport, est efficace contre les courbatures, les bosses, les bleus, la fatigue ressentie après un effort physique. Apis mellifica s’emploie en cas d’urticaire, de coup de soleil, de piqûre d’insecte ou de méduse, de brûlure, quand la peau est à al fois rouge et enflée. Arsenicum album est le remède de la turista, des intoxications alimentaires. Belladonna agit contre le coup de chaleur, la fièvre et les angines. Gelsemium se prend la veille d’un départ en avion et lutte contre l’appréhension. Chinimum sulfuricum (4 CH), contre le mal aux oreilles, se prend avant le décollage et l’atterrissage. Les huiles essentielles les plus polyvalentes Celle de menthe poivrée (Mentha piperita) est l’anti-bobos de choc, à condition de respecter les doses car elle est puissante, de l’utiliser ponctuellement, de la réserver et d’exclure son usage pour les femmes enceintes. Dans les transports, renifler deux gouttes sur un kleenex peut stopper les nausées. Une seule goutte massée sur le front et les tempes allège un mal de tête et atténue la douleur à l’endroit du cou (diluer dans une cuillerée à café d’huile pour faciliter l’application). En anti-coup de pompe, on prélève une «trace» d’huile grâce à un cure-dents, on la met sur le dos de la main et on lèche. Ca fonctionne aussi contre les ballonnements. Contre la somnolence au volant, on dépose trois gouttes sur le tableau de bord. Quasi indispensable en été: l’huile essentielle de lavande Aspic (Lavandula Latifolia), très antalgique. On l’applique pure (une goutte) sur toutes les piqures (guêpe, abeille, moustique), plusieurs fois d’affilée à intervalles rapprochés jusqu’à disparition de la douleur. On la dilue à 50% dans une huile végétale (d’olive par exemple) et on masse pour apaiser un coup de soleil ou stopper un début de problème respiratoire. Elle s’utlise en cas de besoin, et non de façon chronique. Les femmes enceintes, celles qui allaitent, les bébés et jeunes enfants s’abstiennent. Les maniaques de la propreté emportent un flacon de Tea Tree (Melaleuca alternifolia), huile essentielle polyvalente très bactéricide, pour désinfecter robinetterie ou poignées de portes douteuses. Trois gouttes dans un verre d’eau de ce même Tea Tree s’utilisent en bain de bouche. Dix gouttes dans une cuillerée à soupe d’huile s’emploient en massage local pour apaiser une bronchite. Et quelques gouttes en onction sur les poignets aident à lutter contre la fatigue. Le Tea Tree est interdit au cours des trois premiers mois de grossesse. Les prêts à l’emploi Des dosettes de sérum physiologique permettent de laver un œil irrité, des petits plaies ou le nez, en cas de rhume ou d’allergie. En application cutanée, l’Arnicagel (Weleda) calme les courbatures et résorbe bleus et bosses. Le souci (crème au calendula, Boiron ou Weleda) apaise les bobos de peau par des massages légers. Le Gel d’aloe vera soulage les coups de soleil, les démangeaisons et gratouillis divers. L’Eau de mélisse est un vieux remède efficace contre les crampes d’estomac, les coups de fatigue, de stress, les lourdeurs digestives (une cuillerée à café dans un verre d’eau). La Gel aux 33 huiles essentielles (Puressentiel en microtube) est à la fois cicatrisant, anti-inflammatoire, antiseptique etnantalgique. Le Spray Sommeil diffuse une brume très relaxante; elle facilite l’endormissement et elle est délicieusement parfumée, un plus quand une chambre sent le renfermé. Quand on n’a ni eau ni savon sous la main, le Help Spray SOS Pureté (Pranarom) se pschitt sur une petite plaie ou une égratignure pour la nettoyer. Le Rescue (Fleurs de Bach) calme les gros coups de stress ou les émotions trop fortes. En spray, il se vaporise directement dans la bouche. Et pour les bagages les plus minimalistes, on se contente d’une mini-trousse de 5 Roll-on aux huilles essentielles: pare-bleus, petits bobos, tête fraiche, mal des transports et Oustomoustic.

La rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi