La vaccination anti-grippale pour 2011

La vaccination est le principal outil de prévention de la grippe. La politique vaccinale vise à protéger les personnes pour lesquelles la grippe peut être grave. Pour ces personnes, l’objectif est avant tout de réduire le risque de décès et de complications en cas de grippe.  



Personnes à risque de grippe grave :
– Personnes âgées de 65 ans et plus.
– Enfants à partir de l’âge de 6 mois et adultes présentant des facteurs de risque pour la grippe saisonnière, y compris les femmes enceintes :
– Affections bronchopulmonaires chroniques, dont celles liées aux malformations des voies aériennes supérieures ou inférieures, aux malformations pulmonaires et aux malformations de la cage thoracique, ainsi que asthme, dysplasie bronchopulmonaire et mucoviscidose. 
– Cardiopathies congénitales mal tolérées, insuffisances cardiaques graves et valvulopathies graves.
– Néphropathies chroniques graves, syndromes néphrotiques purs et primitifs.
– Drépanocytoses, homozygotes et doubles hétérozygotes S/C, thalassodrépanocytoses.
– Diabète insulinodépendant ou non insulinodépendant ne pouvant être équilibré par le seul régime.
– Dysfonctionnement du système immunitaire.
– Personnes âgées de 6 mois et plus infectées par le VIH, quels que soient leur âge et leur statut immuno- virologique.
– Personnes séjournant dans un établissement ou service de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement, quel que soit leur âge. 
– Enfants et adolescents (de 6 mois à 18 ans) dont l’état de santé nécessite un traitement prolongé par l’acide acétylsalicylique.
– Entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave ainsi définis : prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de bronchodysplasie et enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d’une affection longue durée.
– Le HCSP recommande que les femmes enceintes et les sujets présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 soient rapidement vaccinés.


En milieu professionnel :

– Professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe grave.
– Personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides).


Les vaccins contre la grippe saisonnière

Les vaccins contre la grippe saisonnière sont des vaccins trivalents comportant, chaque année,  deux souches de virus A [A(H1N1) et A(H3N2)] et une souche de virus B. Les souches sont choisies en fonction des données épidémiologiques, selon les recommandations de l’OMS.


Le vaccin est administré par voie intra musculaire aux doses suivantes :
– Enfants de 6 à 35 mois : une demi-dose (0,25 ml)
– Adultes et enfants âgés de 36 mois et plus : une dose (0,5 ml)
Pour les enfants âgés de moins de 9 ans n’ayant pas été vaccinés auparavant, une seconde dose devra être injectée au moins quatre semaines plus tard.


Infos :
Ministère du travail, de l’emploi et de la santé : www.sante.gouv.fr/liste-des-dossiers-de-a-a-z.html
Haut Conseil de la santé publique : www.hcsp.fr
Institut de veille sanitaire (InVS) : www.invs.sante.fr


A lire aussi :
La grippe A/H1N1
15 gestes malins pour éviter la grippe

La rédaction de dubai madame

Vous aimerez aussi