L’alopécie à Dubai: les causes (I)

  Vous aussi, comme la grande majorité des dubaoites, commencez sérieusement à vous inquiéter face à votre perte de cheveux chronique ? Voici quelques conseils et astuces, de la recette de grand-mère à l’huile de serpent à la recherche génétique, pour vous aider à combattre ce fléau. Sachez tout d’abord que le cheveu a une durée de vie de 2 à 7 ans et connaît une phase de croissance, stagnation puis d’arrêt avant de mourir et d’être remplacé par un autre cheveu. Une chevelure saine, qui contient entre 70 000 à 150 000 cheveux, est composée de 85% de cheveux en phase de croissance, 2% en phase de repos et 10% en phase de chute.  

LES CAUSES DE L’ALOPECIE

Chez l’homme comme chez la femme, les cheveux sont un atout de séduction très important. Il est donc important d’en chercher les causes pour pouvoir au mieux résoudre ce problème. L’alopécie, ou la perte des cheveux, touche dans 70% des cas les hommes, mais les conséquences psychologiques sont souvent plus lourdes chez la femme.  

L’hérédité : le principal responsable

L’alopécie androgénétique est due à notre patrimoine génétique. Un follicule sensibilisé verra son cycle de croissance accéléré (la testostérone se transforme en dihydrotestostérone DHT à la rencontre de l’enzyme 5 a-réductase), et va se fatiguer. Il va repousser de plus en plus fin jusqu’à sa disparition.

 

Les Causes secondaires de l’alopécie

Les Hormones chez les femmes : – Les troubles endocrinologiques concernent les principales glandes productrices d’hormones, telles que la thyroïde (hyper ou hypothyroïdie) et plus rarement l’hypophyse qui se met alors à fonctionner au ralenti (on parle alors d’hypopituitarisme) ou, au contraire, à produire trop de prolactine (hormone permettant le déclenchement et le maintien de la lactation). – Il peut aussi s’agir d’un excès d’androgènes (hormones mâles sécrétées par les ovaires et les glandes surrénales) induit par la présence d’ovaires micro-polykystiques, par la ménopause ou un accouchement. – L’alopécie peut également provenir d’une hypersensibilité du bulbe aux androgènes sans que ceux-ci soient produits de manière excessive. On parle alors d’hyperandrogénisme.   Les Hormones chez les hommes : Si l’alopécie chez l’homme est généralement héréditaire (95% des cas), les hormones peuvent également s’en mêler et aggraver la situation. Dans le cas d’un follicule prédisposé génétiquement, celui-ci verra son cycle accéléré, épuisant peu à peu le follicule et entraînant, à terme, une disparition de la racine dans le derme.   Les Carences alimentaires: Mangez équilibré. Les cheveux se nourrissent grâce aux multiples vaisseaux sanguins présents sur le cuir chevelu. Parmi les aliments indispensables : les viandes rouges contenant des acides aminés soufrés qui sont les principaux constituants de la kératine, la levure de bière qui contient de la vitamine B et l’huile de pépins de raisins riche en vitamine E participant toutes les deux aux fonctions vitales des cheveux, les céréales complètes, le poisson et les légumes verts contenant des minéraux (fer, magnésium, calcium) et des oligo-éléments (zinc, sélénium et soufre) essentiels à l’élaboration des tissus capillaires… Enfin, les vitamines et surtout les vitamines B sont indispensables au  renouvellement des cellules du follicule. Entre la vitamine B3 qui accroît la circulation du sang dans les racines, la B5 qui aide à la croissance du cheveu et la B6 indispensable au processus de kératinisation,  autant dire qu’une petite cure de vitamines ne fait pas de mal aux cheveux. Les carences sont difficilement repérables, et seules une fatigue et une pâleur chroniques peuvent mettre sur la voie. Au cours des règles, nous perdons une quantité importante de fer qui n’est pas compensée par notre alimentation, autant dire qu’une cure de fer s’impose !

 

Le Stress: Le stress développe également un accroissement des hormones androgènes. Un stress quotidien engendrera des conséquences néfastes à long terme sur la chevelure alors qu’un stress brutal engendrera une perte de cheveux importante dans les quatre mois suivant le choc.   Les Maladies et traitements: La pelade : Maladie auto-immune, imprévisible et soudaine, la pelade touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle se manifeste par l’apparition d’une ou plusieurs plaques rondes, le plus souvent liées au stress, les follicules se mettent en pause et les cheveux ne repoussent plus. La chimiothérapie : Même si elle n’entraine pas obligatoirement la chute des cheveux, elle peut en être la cause sur un terrain sensible aux toxines. Les cheveux repousseront un mois après la fin du traitement à raison d’un centimètre par mois.   Le Soleil: Protégez vos cheveux du soleil. L’exposition excessive aux ultra-violets les abîme, les rend cassants et fourchus. Eviter les séances d’UV et protéger vos cheveux d’un corps gras et d’un chapeau pendant une exposition solaire prolongée.  

L’évolution de l’alopécie

L’alopécie andorgénétique est héréditaire et définitive. Deux échelles ont été élaborées afin d’établir le degré de gravité de l’alopécie : l’échelle d’Hamilton pour les hommes et celle de Ludwig pour la femme.   L’échelle d’Hamilton : 1. Creusement des golfes temporaux-frontaux. 2. Eclaircissement du toupet. 3. Creusement plus important des golfes, disparition des cheveux vers l’arrière et création d’un toupet plus postérieur. 4. Creusement des golfes temporaux-frontaux, avec éclaircissement du toupet et de la zone du tourbillon. 5. Les deux zones alopéciques antérieures et postérieures tendent à confluer. 6. Creusement postérieur de la zone du tourbillon. 7. Alopécie hippocratique : couronne basse de cheveux sur les tempes et la nuque.

 

  L’échelle de Ludwig: 1. L’alopécie, diffuse, commence dans la région de la raie. 2. Raréfaction de cheveux autour de la raie. 3. Absence presque totale de cheveux dans la région de la raie. L’alopécie androgénétique féminine n’entraîne presque jamais de chute totale des cheveux.  

L’ALOPECIE A DUBAI

Pourquoi perdons-nous plus spécifiquement nos cheveux à Dubai ? Si notre mode de vie à Dubai respecte assez peu les recommandations ci-dessus en termes d’alimentation variée, de protection du soleil et de stress, c’est surtout l’eau de Dubai qui est mise en cause : contenant trop de chlorine, elle abîme nos cheveux au quotidien. Pour cela, il existe des pommes de douche filtrant la chlorine en vente  chez Carrefour pour 98 Dhs. (“So-Safe” waterfilter) Pour des solutions complètes et personnalisées, rendez-vous la semaine prochaine! L’alopécie à Dubai, trouvez les bons remèdes La chirurgie, une solution radicale

La rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi