Comment prévenir et traiter les infections urinaires à Dubai ?

A Dubai, les femmes sont souvent exposées aux infections de la sphère uro-génitale : ceci est dû essentiellement à la chaleur et la déshydratation. Saviez-vous que l’infection urinaire (cystite) constitue un des motifs de consultation les plus fréquents en médecine générale à Dubai ?
Nous avons donc voulu faire le point avec vous sur les moyens de prévenir et soigner une cystite en demandant conseil au Dr. Mouzayane Ginzarly, médecin généraliste.
 
Comment détecter une cystite ?
 
Les signes cliniques fonctionnels les plus fréquents sont la pollakiurie (mictions fréquentes) ; des brulures et douleurs à la miction ; ainsi que les mictions impérieuses et parfois une hématurie (présence de sang dans les urines).
 Ces signes indiquent la colonisation d’une bactérie dans les urines et donc une infection de la vessie. Devant l’un de ces signes, il est souhaitable de consulter un médecin afin d’effectuer des analyses urinaires pour confirmer le diagnostic. Cette première étape permettra d’initier un traitement antibiotique adapté.
 
Quelles sont les complications éventuelles ?
 
Une des complications majeures de l’infection urinaire est la pyélonéphrite (infection urinaire remontant au niveau des reins). Elle se manifeste essentiellement par des douleurs lombaires, de la fièvre… La pyélonéphrite peut se manifester après une attente trop longue avant le traitement de la cystite, souvent chez des personnes habituées aux cystites à répétition (les symptômes passent plus vite inaperçus). Il est donc important de consulter dès l’apparition des premières gênes pour éviter les douleurs importantes et des complications pouvant être sévères.
 
Quels sont les facteurs favorisants la survenue des infections urinaires ?
 
Plusieurs facteurs de la vie courante peuvent favoriser la survenue des infections urinaires : l’activité sexuelle, l’utilisation de spermicides, l’obésité, les antécédents d’infections urinaires et notamment la survenue d’une première infection urinaire avant l’âge de 15 ans. Chez la femme ménopausée, le prolapsus vésical (ou descente d’organes pelviens) ; l’incontinence urinaire ; et le déficit en œstrogènes sont également des facteurs de risque. Chaque situation est différente, c’est pourquoi il est important de consulter votre médecin afin d’échanger ensemble et de déterminer quel(s) facteurs déclenchent une infection urinaire, dans votre cas. 
 
Comment prévenir la survenue des infections urinaires ?
 
De manière générale, voici les 3 règles à suivre pour prévenir l’apparition d’une cystite :
 
1) Règles d’hygiène : apport hydrique suffisant (surtout à Dubai !) ; mictions non retenues (on arrête d’attendre 1h avant d’aller se soulager) ; régularisation du transit intestinal (lutter contre la constipation) ; suspendre l’utilisation des spermicides ; favoriser la miction après les rapports sexuels.
2) Conseils alimentaires : consommation des extraits de canneberge, comme le jus de cranberry, que l’on retrouve facilement à Dubai (Carrefour, Organic Food & Café, Waitrose, Spinney's).
3) Prévention locale : application d’œstrogènes locaux chez les femmes ménopausées, que l’on trouve très facilement en pharmacies sur les conseils de votre médecin.

Pour les personnes souffrant de cystites à répétition, la mise en place de traitements de fonds (préventifs, sur plusieurs mois) en naturopathie ont également montré des résultats favorables chez certains patients.
En conclusion : peu importe les méthodes retenues pour les prévenir et les traiter, les infections urinaires ne sont pas une fatalité ! N’attendez pas d’être gênée par ce problème pour consulter.
 
Dr Mouzayane


Merci au Dr. Mouzayane Ginzarly excerçant à The French Clinic. 

Pour connaitre les coordonnées de la Clinique,
rdv dans leur fiche BAF !

 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
       Petites annonces


 
 

La rédaction

Test biographie

Vous aimerez aussi