Comment concilier travail et tour de taille

Comment éviter les mauvaises habitudes alimentaires au travail et rester une « working girl » svelte !

Nous savons toutes qu’il n’est pas simple de faire coïncider son bien-être physique et alimentaire lorsque le stress de notre job accapare toute notre attention. Out les sandwichs gras engloutis devant l’ordinateur en surchauffe, exit les petits déjeuners zappés par manque de sommeil, gare aux délectables mais fatals déjeuners au restaurant… Rien de pire pour la ligne que toutes ces maladresses qui s’accumulent sur nos hanches! Comment lutter contre les kilos du boulot ?  Voici quelques conseils pour ne pas vous laisser piéger sur votre lieu de travail. Adoptez ces quelques gestes qui feront de vous la wonder-woman des temps modernes… Overbookée mais le corps svelte et la mine enjouée !


Et de 1 – On se réveille plus tôt !

Hors de question de sauter ce premier repas de la journée… LE repas de la journée à privilégier ! Il est indispensable de se concocter au petit matin un petit déjeuner complet composé de protéines, de céréales, d’un laitage et d’un jus de fruit frais car c’est le moment de la journée où vous prenez des forces, après environ une dizaine d’heures de jeûne. Réveillez-vous un peu plus tôt, 15 ou 20 minutes par exemple, et prenez le temps de déguster cette panacée des happy few qui cartonnent toute la matinée comme des fourmis en plein labeur !!! Vous avez déjà vu comment se démènent ces petites bêtes et bien, prenez-en de la graine !!

Et si vous pensez que sauter un repas est une astuce minceur, vous avez tout faux ! Ce type de pratique pousse le corps à stocker les graisses. Le résultat est donc à l’opposé de vos objectifs.


Et de 2Un sandwich? Oui, mais complet !

Il peut arriver que la charge de travail de la journée ne vous permette pas de prendre une vraie pause déjeuner et que vous soyez obligée d’opter pour le FAMEUX sandwich, ce fabuleux substitut de repas qui vous permet de vous rassasier tout en restant connectée ! Mais si vous devez opter pour le sandwich, faites le bon choix et évitez absolument le burger acheté au fast-food du coin. Préférez un sandwich fait de pain complet, garni de viande blanche (poulet, dinde) ou de jambon. Demandez également des crudités ou une petite salade à emporter. Attention également aux sauces, comme la mayonnaise, parfois généreusement étalées sur votre pain. N’hésitez pas à demander au vendeur de vous fabriquer un sandwich avec juste un peu de moutarde ou sans sauce ! Et surtout n’avaler pas votre pitance, comme un glouton aux yeux exorbités après une dure matinée de labeur. Du calme, mesdames, essayez au moins de prendre une dizaine de minutes pour déguster votre sandwich, sans rester rivée à votre écran ou plongée dans vos dossiers et pensez à bien mastiquer pour une meilleur digestion et pour arriver à une sensation de satiété en évitant la désagréable sensation de ballonnement !


Et de 3 – Face au menu du self !

Ne surtout pas appréhender le déjeuner au self de votre entreprise, car déjeuner à la cantine ne signifie pas forcément manger gras ou mal. Dans la plupart des entreprises, plusieurs menus vous sont proposés quotidiennement. Et une adroite combinaison des aliments mis à votre disposition peut vous permettre de vous constituer un plateau « minceur ». Et là, c’est à vous de jouer et de faire les bons choix. Une crudité vous apportera une bonne partie de votre ration quotidienne de légumes et vous rassasiera suffisamment pour vous empêcher de vous jeter sur le steak fritez qui vous fait de l’œil depuis l’autre bout de la cantine ! Ainsi, si le steak vous tente… évitez les frites et demandez une garniture plus en cohérence avec votre désir de rester svelte comme des haricots verts par exemple.

Certes, moins alléchant que les belles et grasses « French Fries », vous pourrez, si vous savez les assaisonner avec fantaisie (moutarde, vinaigre balsamique et crème fraiche allégée), vous en faire un plat savoureux !

Une règle primordiale à respecter : si votre assiette vous semble trop garnie et que vous n’avez plus faim : ne vous forcez pas à la finir ! La prochaine fois, demandez une portion plus petite.


Et de 4 – Menu du jour ou à la carte ?

Si votre profession vous amène souvent au restaurant pour des déjeuners d’affaires ou des repas entre collègues, ne fuyez pas ces promesses de bons moments et ces rendez-vous essentiels au bon déroulement de votre carrière parce que vous redoutez ce que va afficher la balance le soir venu !

Et si vous acceptiez de vous faire plaisir de temps à autre et que vous décidiez de ne pas vivre dans la frustration permanente ? Il est désormais avéré que lorsque l’on se prive trop, on « craque » plus facilement et les kilos sont vite pris ou repris. L’important est surtout de savoir équilibrer vos repas sur la semaine ou la journée. Si vous déjeunez au restaurant à midi d’un repas plus riche en graisses que d’habitude, mangez simplement plus léger le soir. Ne boudez pas les belles salades ou les omelettes, plats en général les plus légers. Quant au dessert, vous pouvez vous le permettre de temps en temps. Mais, en général, demandez un café ou un thé à la place.


Et de 5 –  Accordez-vous des en-cas !

Quelques heures après votre déjeuner, vous ressentez un petit creux. Rien de plus normal. Votre organisme a consommé toute l’énergie assimilée à 13h00 et vous réclame un petit rab pour tenir jusqu’au soir. Ne l’en privez pas. Non seulement, une petite collation vous redonnera peps et tonus pour finir votre journée en beauté mais en plus et ce n’est pas un argument négligeable, elle vous évitera la terrible fringale qui vous prend généralement dès que vous franchissez les portes de votre home-sweet-home !

L’heure de la collation vous aidera à tenir sereinement jusqu’au dîner !

Et détrompez-vous. Prendre un goûter (sain) ne fait pas prendre du poids, bien au contraire ! Mais ne vous jetez pas pour autant sur les barres chocolatées ou les paquets de chips du distributeur automatique. Pour ne pas céder à ces tentations, amenez des fruits et des laitages, dès le matin, sur votre lieu de travail.


Et de 6 – Tenez une liste quotidienne

Si vous avez du mal à résister aux multiples tentations qui vous sont mises sous le nez durant votre journée de travail, tenez discrètement une liste des aliments que vous aurez mangés tout au long de la journée. Vous pourrez ainsi dresser un bilan quotidien qui vous mettra face à la quantité et qualité de nourriture que vous aurez ingérée. Vous pourrez ainsi vous rendre compte des écarts parfois astronomiques que vous avez fait et une prise de conscience vous mènera pour sûr à revoir votre régime alimentaire et vous régulerez tout naturellement vos excès sucrés ou gras. Attention, il ne s’agit pas de finir la journée avec une feuille blanche : mangez normalement, équilibré… et vous serez fière de lire les pages de votre petit carnet le soir.


A lire également:

Perdez vos 2 kilos superflus

Les troubles alimentaires

Marie Chatelain

Vous aimerez aussi