Ampoules, cors, mycoses… : et si je prenais soin de mes pieds ?

Porter des sandales toute l’année est un réel défi pour les pieds. Nos pieds portent jusqu’à trois fois notre poids, et font environ 10 000 pas par jour ! Pour que tous les petits os, tendons et muscles qui le composent trouvent un équilibre, il ne faut pas hésiter à en prendre soin car nos pieds ne contiennent pas de glandes sébacées, notre peau n’est donc pas lubrifiée naturellement.

Les ampoules

Avec l’humidité de Dubai, impossible d’échapper aux ampoules qui nous guettent à chaque sortie pédestre, aussi rares soient-elles! Une ampoule est une lésion de la peau comparable à une brûlure du deuxième degré. Elle est formée par un décollement de l’épiderme constituant une cavité qui se remplit de sérosité claire, parfois teintée de sang. Il est rare qu’il y ait des complications.

Pour prévenir : A appliquer avant de mettre ses sandales :aptonia, crème protectrice pied, limite l’apparition d’ampoules par un système d’anti-frottement. La crème améliore l’élasticité de la peau et forme une couche protectrice à la surface de la peau pour éviter les frottements directs avec la chaussure. N’hésitez pas à acheter des semelles antidérapantes pour vos chaussures, intérieures et extérieures et protectrices du talon pour un maintien optimal du pied. Vous pouvez également frotter les pieds aux endroits sensibles aux ampoules avec des feuilles fraîches de plantain.

Pour guérir : Eviter de percer l’ampoule si possible car c’est la meilleure barrière aux infections ! La plaie va guérir de l’intérieur en 6 jours environ et la couche supérieure de l’épiderme va tomber. Si l’ampoule est éclatée, la désinfecter avec de l’eau savonneuse ou une lotion antiseptique. Couvrir d’un pansement, sécher et hydrater dès que la peau commence à se reformer. Utiliser un pansement « seconde peau » type Compeed. Attention à bien surveiller l’évolution de la plaie car en plein été l’ampoule peut s’infecter, si le pansement est trop serré par exemple. Le pansement doit être changé tous les jours jusqu’à la guérison et il faut en profiter pour vérifier qu’il n’y ait ni gonflement, ni rougeur.


Les cors et callosités

Les cors sont des épaississements de la peau au niveau des orteils, dus à des chaussures trop grandes ou trop petites etles callosités se situent sur la plante du pied, gros orteil ou talon. Plus la callosité sera grande et plus elle sera douloureuse donc traitez la rapidement avec les produits adéquats. En cas de diabète ou de problème de circulation sanguine, consultez votre médecin car les infections seront plus graves.  Si le cor ou la callosité est gênante pour marcher, cela va modifier votre démarche et engendrer des problèmes de genoux, dos, bassin. Il faut donc réagir rapidement.

Pour prévenir : Portez des chaussures souples, à votre taille, que vous aurez essayées avant l’achat, en milieu de journée de préférence. Evitez les talons et les points de pression. Pensez à acheter des chaussettes ni trop serrées, ni trop lâches. Appliquez des bandages protecteurs en mousse si vous sentez une rugosité au niveau de votre pied.

Pour guérir : Consultez votre médecin ou podologue car un cor ne se guérit pas seul. Poncez vos pieds avec une pierre ponce après le bain puis appliquez une crème deux fois par jour. Vous pouvez également appliquer un anti-inflammatoire ou faire effectuer un meulage pour réduire les zones cornée mais n’ayez pas recours à la chirurgie car les cicatrices causent de nouveaux problèmes.


La mycose des pieds

La mycose des pieds est une infection cutanée due aux champignons. Ses champignons siègent généralement entre le quatrième orteil et le petit orteil.  La mycose provoque des démangeaisons qui sont parfois très gênantes : des crevasses et cloques douloureuses se forment.

Pour prévenir : Evitez de marcher nu-pieds sur des sols humides et chauds car les mycoses peuvent être contagieuses. Portez des chaussettes de coton ou fil d’écosse car les tissus synthétiques empêchent l’évaporation nécessaire à la sueur et favorisent la macération.

Pour guérir : Elle se soigne à l’aide d’antibiotiques ou de différents antimycosiques qui se présentent sous forme de crèmes, de pommades ou de sprays, que l’on applique sur la zone infectée. Il faut traiter la peau située autour de la zone malade, qui peut porter des spores de champignons. Pour éviter les récidives, le traitement doit être prolongé plusieurs semaines après la disparition des démangeaisons. En cas de résistance au traitement, le médecin effectue un prélèvement qu’il adresse à un  laboratoire pour examen  au microscope, culture et tests de sensibilité aux médicaments.

Les verrues plantaires

Ce sont de petites tumeurs de la peau causées par un virus. On les remarque surtout sur la plante du pied, seules ou en mosaïques.

Pour prévenir : Elles sont contagieuses, donc on doit user de précautions quand on se promène dans un lieu public pieds nus : porter des chaussettes spéciales pour la piscine et des chaussons à la maison, porter des sandales en plastique à la mer (celle de la collection brésilienne de Gisele Bundchen, pour plus de style) et des crocs en camping.

Pour guérir : Les verrues peuvent disparaître d’elles-mêmes mais pour les plus coriaces, il faut être très ingénieux pour y venir à bout.  Un traitement d’azote liquide, une prière de guérisseuse, des comprimés homéopathiques, un morceau d’oignon ou de citron macéré dans du vinaigre de vin… il y en aura pour tous les goûts !

Un soin de pieds

Une fois par semaine, on fait un bain de pieds avec de l’eau chaude savonneuse avec quelques gouttes d’huiles essentielles, on applique un exfoliant, un masque puis un soin hydratant. On en profite pour frotter délicatement nos pieds avec une pierre ponce. On les sèche avec soin.

A 15°, l’eau froide favorise la circulation dans les membres inférieurs et le bassin. Les bains de pieds sont bénéfiques dans les troubles fonctionnels de la circulation des jambes, dans les varices et aussi contre les jambes lourdes. Il doit durer trois minutes au maximum et être suivi d’une douche à l’eau chaude.

Entre 32° et 37°, l’eau chaude possède le pouvoir de relaxer, décontracter notamment lors d’un effort prolongé. Le bain de pieds peut s’accompagner d’huiles essentielles, d’extraits de plantes ou de sels de bain qui améliorent l’état de la peau et luttent contre les callosités,  calment les irritations et stoppent les démangeaisons. La dilatation des vaisseaux sanguins par la chaleur favorise l’élimination des déchets toxiques et des œdèmes.

Un traitement choc :

Appliquez une couche épaisse de crème sur les pieds, puis glissez-les séparément dans un sac plastique. Recouvrez de chaussettes pendant une vingtaine de minutes.

Pour éviter les jambes lourdes : massages et exercices

Massez vos orteils un à un en les étirant doucement. Posez votre pied à plat et soulevez les orteils, reposez-les un à un en commençant par l’auriculaire.  Massez la plante des pieds et les chevilles.

Coup de cœur : Soin thermal pour les pieds Olay

Exfoliant exothermique à appliquer à la fin du bain, pour des pieds doux garantis en quelques semaines.

Pensez-y : La marche dans l’eau de mer est l’une des méthodes de rééducation les plus efficaces après un traumatisme comme une entorse grave ou une fracture des os du pied.

Podologues à Dubai:
Dubai Podiatry Centre
Helth Bay Clinic
UAE Podiatry

La Rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi