8 questions sur la grippe A/H1N1

8 questions sur la nouvelle grippe A/H1N1 :
La grippe est une infection respiratoire aiguë, très contagieuse, due aux virus Influenzae. Les virus grippaux se répartissent entre différents types : A, B et C. Les virus A et B sont à l’origine des épidémies saisonnières mais seul le virus A peut être responsable de pandémies. Le virus C occasionne des cas sporadiques. 

Dans l’épidémie actuelle, il s’agit d’un « nouveau » virus humain d’origine porcine, le virus A/H1N1.


Que signifie le terme pandémie grippale ?
Une pandémie et une épidémie se définissent toutes deux comme une forte augmentation des cas d’une même maladie à un moment donné. La différence se situe dans l’étendue du phénomène : la pandémie se caractérise par une diffusion géographiquement très étendue à plusieurs ou tous les continents.

En raison de l’extension mondiale de l’épidémie de grippe A/H1N1, l’OMS a déclaré le 11 juin 2009 la situation de pandémie mondiale.


Comment se propage la nouvelle grippe A/H1N1 ?

La transmission du virus se fait principalement par voie aérienne (par la toux, l’éternuement ou les postillons) mais peut également être manu portée (transmission par les mains et les objets touchés et donc contaminés). 

Les virus de la grippe survivent plus longtemps lorsque le temps est sec et froid, raison pour laquelle les épidémies saisonnières surviennent en hiver dans les climats tempérés.


Quels sont les symptômes de la nouvelle grippe A/H1N1 ?
Les symptômes apparaissent de 1 à 4 jours après la contamination. La maladie se propage rapidement, en particulier quand il y a de fortes concentrations de populations (transports en commun, collectivités).

Une personne malade est contagieuse dès les premiers symptômes et pendant environ 7 jours. Elle doit donc s’isoler et porter un masque quand elle est en présence d’une autre personne pendant toute cette période pour éviter de contaminer son entourage.

Les virus grippaux s’attaquent surtout aux voies respiratoires supérieures (nez, gorge, bronches), rarement aux poumons. L’infection dure généralement une semaine et se caractérise par l’apparition brutale d’une forte fièvre, de douleurs musculaires, de maux de tête, d’une sensation de profond malaise, d’une toux sèche, d’une gorge irritée et d’une rhinite.

La plupart des sujets atteints guérissent en une à deux semaines sans traitement médical.

La grippe fait courir des risques aux plus jeunes, aux personnes âgées et aux malades souffrant de certaines pathologies : problèmes respiratoires, problèmes cardiaques ou rénaux, cancer, diabète notamment.


Comment se prémunir contre le virus de la nouvelle grippe A/H1N1 ?
Un vaccin sera disponible à partir de l’automne 2009.

Dans l’attente, des mesures d’hygiène (dits « gestes barrière ») sont recommandées afin de limiter les risques de contamination :

– éviter tout contact physique avec une personne malade ;

– se laver régulièrement les mains au savon ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique (disponible en pharmacies et grandes surfaces) et notamment après avoir toussé ou s’être mouché ;

– se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue : avec un mouchoir à usage unique (à jeter dans une poubelle fermée, si possible par un couvercle et équipée d’un sac plastique), avec le bras ou la manche ou avec les mains (s’il est possible de se les laver immédiatement après).


Existe-t-il un traitement curatif efficace ?
Les médicaments antiviraux : l’oseltamivir (Tamiflu ®) et le zanamivir (Relenza ®) sont efficaces sur ce virus. 

Ils ne peuvent être délivrés que dans le cadre d’une prescription médicale après consultation et diagnostic réalisés par un médecin, dès l’apparition des premiers symptômes. Ils ne constituent en aucun cas un traitement préventif. 

Il existe un traitement antiviral pour les enfants de plus de 1 an (antiviraux sous forme pédiatrique) qui peut être prescrit, en cas de besoin.


Quelle est la différence entre un produit antiviral et un vaccin ?
Les produits antiviraux doivent être pris rapidement dès le début de la maladie. Ils peuvent atténuer les symptômes de la grippe, raccourcir la durée de la maladie et probablement prévenir les complications. 

Les traitements antiviraux réduisent la capacité de reproduction du virus, mais n’immunisent pas contre le virus. Deux produits antiviraux peuvent être utilisés indifféremment dans le traitement du virus A/H1N1, l’Oseltamivir (Tamiflu®) et le Zanamivir (Relenza®). 

Les vaccins sont le principal outil de prévention de la maladie causée par la grippe, comme d’autres infections. Ils provoquent l’immunisation du patient en stimulant sa production d’anticorps contre le virus.


Quelles sont les recommandations générales à l’attention des voyageurs ?
Si vous ressentez des symptômes grippaux (fièvre supérieure à 38°C, ou courbatures, ou grande fatigue et toux ou difficultés respiratoires) avant votre départ, il est recommandé d’annuler ou de reporter votre voyage tant que vous êtes contagieux (soit pendant environ 7 jours après le début de vos symptômes). Prenez contact avec votre médecin traitant et restez à domicile.


Doit-on consulter un médecin avant de partir dans un pays infecté par le virus ?
Avant de partir, vous pouvez, comme pour tout séjour à l’étranger, vous informer auprès de votre médecin traitant, d’un centre de vaccination international ou d’un centre de consultation des voyageurs.

Docteur Mona Chérif

Médecine générale 

Belgium Medical Center

Tel : 04 362 47 11

Email : dr.mona.cherif@gmail.com

 

Dr Mona Cherif

Vous aimerez aussi