Retrouver la ligne après avoir accouché – partie 2



Chacune à notre rythme, nous retrouvons notre poids initial d’avant grossesse, mais quelques fois, notre apparence a changé, et le plus souvent, pas en se bonifiant. dubai madame vous prodigue quelques conseils pour afficher un corps fuselé et musclé avant. Et puis, il n’y a pas de mal à prendre soin de soi après 9 mois de labeur !



Comment chasser la cellulite ?

La cellulite ne disparaît pas avec un régime, pour cette raison, il existe plusieurs méthodes pour déloger les amas graisseux et évacuer les déchets.

Voici plusieurs techniques ont fait leurs preuves :
1)    Les massages manuels : la méthode du « palpé-roulé » est pratiquée par des kinésithérapeutes spécialement formés à cette technique. Ils ont une action de désengorgement et sont suivis d’un massage circulatoire. 10 séances sont nécessaires.
2)    Les massages mécaniques (« endermologie », « Cellu-M6 ») agissent selon le même principe mais ne sont efficaces que s’ils sont suivis d’un massage circulatoire afin d’éliminer les déchets.
3)    L’électro-stimulation (« électro-lipolyse ») utilise l’électricité pour stimuler les fibres musculaires ou liquéfier les couches de graisse. Les déchets seront éliminés dans les urines à la suite d’une série d’exercices cardio-vasculaires effectuée immédiatement après la séance d’électricité. Cette méthode est efficace mais doit être renouvelée chaque année.
4)    La mésothérapie (pratiquée uniquement par des médecins) consiste à injecter directement sous la peau, à l’aide de minuscules aiguilles, un mélange d’enzymes qui dissolvent la graisse et combattent la rétention d’eau, ainsi que des produits qui stimulent la circulation. Il faut compter environ dix séances.
5)    La liposuccion (chirurgie esthétique) : elle consiste à aspirer la graisse à l’aide de fines canules que le chirurgien promène sous la peau. (Il semblerait que le laser puisse fournir des résultats prometteurs). La liposuccion élimine définitivement la cellulite mais, si les troubles circulatoires et hormonaux persistent, elle réapparaîtra ailleurs dans le corps.
6)    L’hygiène de vie : il est conseillé d’adopter un régime alimentaire riche en eau (1 litre ½ par jour) et pauvre en sel et de pratiquer régulièrement de la gymnastique abdominale.



Comment retrouver une poitrine tonique ?

La poitrine est une partie du corps particulièrement sensible aux fluctuations hormonales. Elle subit donc d’importantes modifications pendant les neuf mois de grossesse lorsqu’elle se prépare à son rôle principal : l’allaitement.
Comme les seins ne contiennent pas de muscles, ils sont aussi très sensibles à l’effet de la pesanteur. Que l’on allaite ou pas, les seins perdent leur tonicité après l’accouchement et ne retrouvent leur galbe qu’à la reprise du cycle hormonal (naturellement ou sous pilule).

Contrairement à certaines idées reçues, ce n’est pas l’allaitement qui « abîme » les seins mais tout le processus de la maternité qui « transforme le corps dans un autre corps. » Inévitablement, la peau se détend et, dans certains cas, des vergetures apparaissent. La pigmentation plus foncée du mamelon peut perdurer après la période postnatale.

Certaines mesures sont cependant indispensables pour minimiser les séquelles inesthétiques de la maternité sur la poitrine :
– Porter un soutien gorge nuit et jour après l’accouchement (que vous allaitiez ou non).
– Éviter les variations brutales de volume causées par une prise de poids trop rapide, un régime trop sévère, des engorgements, et certains traitements hormonaux.
– Allaiter 3 à 6 mois puis sevrer en douceur est le meilleur moyen de retrouver un beau galbe (environ un an après l’accouchement).
– Pratiquer des exercices pour tonifier les muscles pectoraux.
– Hydrater la peau de la poitrine.


Comment retrouver une peau de bébé ?


Pour certaines, les hormones de la grossesse ont eu un effet bénéfique sur votre peau. Mais après l’accouchement, ce phénomène va s’inverser. Cela explique la peau sèche et la mauvaise mine de beaucoup de jeunes mamans. L’équilibre naturel de la peau reviendra avec le retour de couches. Entre-temps veillez à bien l’hydrater.

Quelques problèmes peuvent cependant persister :
Les vergetures : provoquées par la distension de la peau au cours de la grossesse, elles sont très apparentes immédiatement après l’accouchement mais s’estomperont progressivement pour devenir de fines nervures blanches. Ne les exposez surtout pas au soleil. Si elles persistent, consultez un dermatologue qui vous conseillera diverses possibilités de traitement (crème à la vitamine A acide, dermo-abrasion, chirurgie esthétique).
Les zones de pigmentation (masque de grossesse, ligne brune sur le ventre), qui sont d’origine hormonale, vont encore persister quelques mois. Évitez au maximum le soleil. Par contre, les mamelons et la vulve, qui sont devenus plus foncés pendant la grossesse, peuvent demeurer définitivement plus pigmentés.
Les varices : sont dues à des troubles circulatoires pendant la grossesse. Après l’accouchement, si les valves qui entraînent le sang dans les veines demeurent affaiblies, le sang peut stagner et les veines alors apparaître à la surface de la peau, bleues, violacées et parfois saillantes.
Les varices sont malheureusement souvent héréditaires, mais une bonne hygiène de vie peut les atténuer. Alors pensez à surveiller votre poids, à porter des bas de contention, à dormir les jambes surélevées, à éviter totalement les bains chauds, à faire de l’exercice et à prendre des suppléments de vitamine B. Un médecin phlébologue pourra les éliminer soit par sclérose (injection d’un produit sclérosant dans la veine), si elles sont petites et fines, soit par la chirurgie, si elles affectent une des veines principales du réseau superficiel du corps.


Comment retrouver sa crinière de rêve ?

Au cours de votre grossesse vous avez sans doute remarqué que votre chevelure avait pris un aspect différent. Vos cheveux étaient plus brillants, plus soyeux et peut-être moins fourchus. Leur couleur s’est peut-être aussi modifiée ainsi que leur texture. Vous avez sans doute également remarqué que vous perdiez moins vos cheveux, ou que vous présentiez plus de pilosité sur le visage. Tout ceci est dû aux hormones de grossesse.
Alors ne vous étonnez pas si, entre le 3ème et le 6ème mois qui suivent l’accouchement, vous avez tendance à perdre vos cheveux. C’est tout à fait normal puisque vous n’en avez pas perdu pendant votre grossesse. Pour lutter contre ce phénomène les coiffeurs recommandent de se faire couper les cheveux juste après l’accouchement, de ne pas trop utiliser de séchoir électrique et de prendre des suppléments de vitamine B.

La rédaction de dubai madame

Vous aimerez aussi