Perdre ses kilos superflus après les repas de fêtes…



Après les fêtes : perdez vos 2 kilos superflus !


Après les repas de fêtes, appréciés sans penser aux conséquences, les quantités de nourriture ingurgitées, toujours très savoureuses mais trop riches en graisses et en sucres (la combinaison, parfaite au niveau gustatif, s’avère être aussi  la meilleure façon de prendre du poids !), le premier jour de la nouvelle année arrive, avec ses lendemains qui déchantent lors du passage sur la balance !
Nos premiers vœux, encore nauséeux des excès récents et inspirés par le verdict de la balance, sont toujours,  (accompagnés du sempiternel : « et c’est promis cette année je m’y tiens ! »)
–         Je perds du poids
–         Je mange plus sainement
–         Je commence le sport
–         J’arrête de fumer

Alors, pour ne pas que ces bonnes résolutions fondent comme neige au soleil, commençons tout de suite par perdre ces 2 kg gagnés en quelques semaines durant les fêtes…



« Connais-toi-toi-même »


Il s’agit au préalable de se souvenir de quelques règles élémentaires :

–    Le calcul des dépenses caloriques pour une femme s’effectue de la manière suivante: poids x 11 +1250 soit, pour une femme de 60 kg avec une activité physique moyenne: 60 x 11 + 1250 = 1910. Pour perdre 2 kg par mois, il convient d’abaisser son apport calorique quotidien de 500 kcals au minimum. Soit 1910 -500 = 1410 kcals /jour.

–    Le poids idéal se calcule ainsi : taille en cm -100 – (taille en cm -150 : 2). Soit pour une femme mesurant 160 cm : 160 – 100 – ( 160 – 150 : 2) = 60  – 5 = 55kg

–    L’indice de masse corporel IMC doit se situer entre 18,5 et 25 et se calcule de la manière suivante : poids en kg / taille en mètre au carré. Soit, pour une femme de 1,60m pesant 55kg :   55 / 1,6 x 1,6 =   55 / 2,56 = 21,48



Voici 3 types de régimes qui peuvent s’appliquer  à  3 profils de femme différents.


Pour la femme « logique » : le régime « Détoxifiant » et son menu type…

–    Manger des fruits et des légumes « détox », de préférence Bio : chou, radis noir, artichaut, céleri, asperges, ail, ortie, fenouil, tomate, poivron, asperge, gingembre, prune, pruneau, tamarin, citron, pamplemousse, orange, connus pour leurs vertus laxatives et diurétiques.
–    Eviter les viandes, surtout les viandes rouges, et préférer les poisons, riches en oméga.
–    Adopter les probiotiques  (bifidus actif) pour améliorer le transit, élément principal d’une bonne détoxification.
–    Boire beaucoup pour éliminer les « toxines» : eau mais aussi boisson à visée diurétique et antioxydante, thé vierge (thé vert), extrait de bouleau…
–    La soupe est le parfait repas détox combinant les avantages des légumes détox et de l’hydratation. La plus connue est  la soupe au chou (recette : 4 éclats d’ail, 6 oignons, 1  à 2 tomates pelées, 1 grosse tête de chou, 3 litre d’eau, 2 poivrons, 5 carottes, 1 céleri, une branche de persil, assaisonnés d’un peu de sel, de poivre, et de curry). Mais les recettes de soupe détoxifiante peuvent se décliner à l’infini selon vos goûts en utilisant les légumes à la vertu détoxifiante et les épices que vous aimez.
–    Les produits détoxifiants de phytothérapie sont vendus en parapharmacie : pure plan detox (ortis), Lipodrainage (les 3 chênes), XL-S (Omega pharma laboratoire), extrait de bouleau (weleda).

Petit–déjeuner :
–     1 bol de thé  vert ou une infusion agrume  sans sucre ou édulcoré.
–    1 yaourt nature allégé riche en bifidus type Activia  non sucré (125g) ou 1 yaourt à boire type Actimel
–    1 tranche de pain complet ou 2 biscottes complètes avec 10 g de margarine ou 30 g de céréales nature sans sucre, de type All-bran.
–    1 salade de fruits frais mêlant tous les fruits (en évitant  ceux qui sont trop sucrés tels la mangue, la banane, les cerises) ou 1 verre de fruit frais pressé (15 cl).

Collation facultative :
–      1 thé ou une infusion sans sucre ou édulcorée.
–     100g de fromage blanc é ou 1 yaourt nature 0% (125g).

Déjeuner :
–    1 ou 2 bols de soupe de légume détox ou 150g de légumes cuits avec 10g de margarine pour les acides gras essentiels.
–    150 g de  poisson, cuit sans matière grasse.
–    1 fruit frais (100g).

Dîner :
–    1 ou 2 bols de soupe de légume détox
–    2- 3 tranches de dinde ou de poulet
–    1 tranche de pain complet ou 2 biscottes complètes

Ce type de régime très hypocalorique entre 1000 et 1200 kcals ne doit pas être prolongé plus de 2 semaines et doit, une fois terminé, laisser place à de bonnes habitudes alimentaires pour un résultat durable.
Il ne convient pas aux personnes ayant des troubles digestifs. Il est aussi à déconseiller aux personnes ayant les intestins fragiles ou des problèmes urinaires (calculs rénaux).



Pour la femme pratique : le régime à base de substituts de repas et son menu type…

Les substituts de repas sont des produits complets hypocaloriques, équilibrés en vitamines et minéraux, protéines, lipides et glucides nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.    A ne pas confondre avec les produits de régime  protéinés utilisés dans le cadre  d’un régime protéiné. Ils se présentent sous formes de soupe, de crème, de barre ou de milk-shake.
Le but est de remplacer 1 repas et  de garder 1 vrai repas et un petit-déjeuner équilibré par jour afin de ne pas dépasser  1000 kcals à 1250 kcals par jour.
Choisir son substitut de repas : énergie entre 250 et 350 kcals, 20g de protéine, 30g de glucide, lipides moins de 10g, 4g de fibre minimum (quantité pour un substitut de repas et non pour 100g).

Petit –déjeuner :
–    1 bol de café, de thé ou une infusion sans sucre ou édulcorée.
–    1 yaourt nature allégé non sucré (125g) ou 100g de fromage blanc allégé ou un verre de lait écrémé
–    1 tranche de pain complet ou 2 biscottes avec 10 g de margarine ou 30 g de céréales nature sans sucre.
–    1 fruit frais (100g), ou de la compote de fruit nature sans sucre ajouté (125g), ou 1 verre de fruit frais pressé (15 cl).

Collation facultative :
–    1 thé ou une infusion sans sucre ou édulcorée.
–    100g de fromage blanc allégé ou 1 yaourt nature 0% (125g).

Déjeuner :
–    1 substitut de repas
–    1 fruit frais (100g)

Dîner :
–    1 bol de soupe de légumes
–    150g de  poisson ou de viande maigre (blanche) à alterner avec 2 œufs deux fois par semaine,  cuits sans matière grasse.
–    100 à 200g de légumes verts avec 10g de margarine pour les acides gras essentiels.

Ce type de régime très hypocalorique entre1000 et 1250 kcals ne doit pas être prolongé plus de 2 semaines et doit,  une fois terminé, laisser place à de bonnes habitudes alimentaires pour un résultat durable.


Pour la femme classique : le régime classique 1500 kcals

L’avantage de ce régime est le respect de l’équilibre alimentaire, l’amaigrissement est progressif, limite la fatigue et évite l’effet Yo-yo » de fin de régime.
Il s’agit simplement d’apprendre à mieux gérer et équilibrer son alimentation.
Il peut convenir à des patients ayant une pathologie sous-jacente telle diabète, hyperlipidémie, hypertension artérielle, après avis médical.

Petit déjeuner :
–    1 bol de café, de thé ou une infusion sans sucre ou édulcorée
–    1 yaourt nature allégé non sucré (125g) ou 100g de fromage blanc allégé ou un verre de lait écrémé.
–    1 tranche de pain complet ou 2 biscottes avec 10 g de margarine ou 30 g de céréales nature sans sucre.
–    1 fruit frais (100g), ou de la compote de fruit nature sans sucre ajouté (125g), ou 1 verre de fruit frais pressé (15 cl)

Collation facultative :
–    1 thé ou une infusion sans sucre ou édulcorée
–    100g de fromage blanc allégé ou 1 yaourt nature 0% (125g)

Déjeuner :

–    1 part de légumes de 150g à 200g sous forme de salade, de soupe ou de légumes cuits
–    150g de  poisson ou de viande maigre (blanche) à alterner avec 2 œufs deux fois par semaine,  cuire sans matière grasse
–    150g de féculent cuit ou 50g de pain
–    1 fruit frais 100g
–    1 cuillère à soupe d’huile, de margarine ou de crème allégée pour tout le repas

Dîner :
–    150g de légumes en soupe  ou cuits sans matière grasse
–    100g de  poisson ou de viande maigre (blanche),  cuits sans matière grasse
–    30g de fromage (45% MG max) ou 100g de fromage blanc allégé ou 1 yaourt nature 0% (125g)
–    50g de pain complet
–    1 fruit frais 100g ou de la compote de fruit nature sans sucre ajouté (125g)



Et n’oubliez pas…

Tous ces régimes  doivent aller de pair avec une bonne hydratation et du sport. Une bonne hygiène alimentaire s’associe à une bonne hygiène de vie. Une fois terminés, ils doivent laisser place à de bonnes habitudes alimentaires, pour un résultat durable.

Il est obligatoire, pour tous les patients souffrant de pathologies sous-jacentes, de consulter leur médecin traitant et d’entreprendre un régime après accord et avec un suivi médical régulier.


Dr. Biousse Christine
Médecine Générale et Nutrition

Advanced Cure Diagnostic Center
Abu Dhabi – UAE
Tel  :   02 667 5050
Fax :   02 667 6090

Dr. Christine Biousse

Vous aimerez aussi