Réussir ses photos de famille

alt
Pendant les vacances l’appareil photo ressort tellement plus souvent. L’un des sujets principaux des photos de vacances en dehors du paysage et des gens que l’on rencontre au cours du voyage est bien sûr l’enfant: on le mitraille à longueur de journée… pour finalement ne garder qu’une dizaine de clichés d’une année sur l’autre.

Car soyons honnête : quoi de plus difficile que de photographier un enfant ?
Il bouge sans arrêt, se salit plus vite que vous ne pouvez cliquer …quand il ne refuse pas purement et simplement de se prêter au jeu.

Et cela ne vaut pas que pour les vacances d’ailleurs. Car finalement, à l’heure de l’internet, des distances toujours plus grandes et du rythme de vie toujours plus rapide, quoi de plus important que de faire « pause » afin de créer des souvenirs ?
Constituer un album (digital ou papier) permet de graver l’histoire et les traditions familiales et de les faire revivre d’une génération à une autre. La photographie est la gardienne de leur enfance, de nos instants précieux et de tous ces bons moments passés ensemble.

Convaincus ? Alors Dubai Madame vous propose ici un petit manuel des trucs et astuces de pro pour prendre de belles photos.

L’une des règles d’or est de ne pas hésiter à prendre 30 photos d’une même situation: nous possédons tous un appareil digital dont le but même est d’encourager le mitraillage. Si vous multipliez les clichés et les différents angles de vue, forcément il en ressortira bien 2 ou 3  superbes images.

Une autre règle d’or : bouger ! Une belle photo qui rentre dans l’histoire de la famille ça se mérite après tout ! Il faut donner de la vie à ses images et pour cela il ne faut pas hésiter à se mettre à plat ventre, se courber, monter sur la pointe de pieds, tendre l’appareil à bout de bras, monter sur une table… le dynamisme passe à travers l’objectif tout comme on « sent » un sourire au téléphone.

Parlant de sourire : sourire soi-même, les enfants suivront.
Traquons le sourire aussi! Les sourires font toujours les meilleurs souvenirs car ils donnent le ton à la mémoire. Faire rire nos enfants : des chatouilles, des grimaces, des blagues, notre appareil doit alors se montrer discret pour ne pas forcer et ne pas s’immiscer mais le cliché est là ! Encourageons le naturel, évitons de faire poser ou d’être trop insistant: les meilleurs clichés sont souvent les plus spontanés.

Dernière règle d’or : prendre ses photos tôt le matin ou en fin de journée, quand le soleil commence sa descente car c’est à ces instants que la lumière est optimale et il est difficile de prendre une mauvaise photo dans ces conditions.

Aussi, s’approcher, les photos les plus réussies sont souvent celles de proximité, sans le zoom. Et dans la même idée : privilégier les yeux, y mettre le focus puisque c’est à travers les yeux que passent toutes les émotions, votre image n’en aura que plus de vie.

Quelques mises en situation :

La sieste.
alt
Un bébé qui dort est toujours difficile à prendre, c’est d’ailleurs pourquoi on entend souvent « je déteste les photos d’enfants qui dorment »… mais un beau cliché d’un enfant qui dort est sans prix. Il s’agit ici de lumière et d’angle de vue : préférez la lumière directe d’une fenêtre sur le visage de votre enfant ou bien le soleil du matin quand vous êtes à l’extérieur.  Un bon angle : photographiez au même niveau que votre enfant et donc couchez-vous vous aussi et passez au dessus de sa tête tout en mettant le focus sur les cils par exemple.

Son jouet favori.

C’est important de se souvenir du jouet préféré de notre enfant, ne serait-ce que pour lui montrer plus tard.
Le bon angle : se mettre au niveau du jouet là encore et prendre la photo sur un angle très large englobant notre enfant de préférence, avec notre focus sur le jouet : le reste sera flou et suggérera un moment heureux passé en compagnie du doudou chéri.

Les premières fois.
alt
S’il y a bien un thème à favoriser dans les photos et albums souvenirs il s’agit bien des premières fois, comme faire du vélo ou tout simplement écrire son prénom. Pour ce dernier shoot, le mieux est de faire le focus sur le feutre, la main et le papier, le reste n’est que secondaire.

La moue.
alt
Quoi de plus adorable que ces photos de moue qui montrent déjà le caractère de nos enfants. Elles sont souvent parmi les clichés favoris, sur lesquels revenir plus tard. Pleurer, grimacer, bouder, c’est aussi dignes de l’album photo. Vous voudrez vous en souvenir c’est sûr.
Le bon angle : de face, focus voire zoom sur les bras croisés ou la bouche boudeuse.

Les ensembles dépareillés.
alt
L’une de nos images favorites. Les chaussettes dépareillées, les hauts à rayures et les bas à pois, très photogénique tout ça. Si en plus les couleurs sont vives : n’hésitez pas un instant et sortez votre appareil ! Prenez un angle qui change un peu, comme quand votre enfant est assis avec sa chaussette bleue et l’autre rouge, prenez juste ses pieds en vous glissant sous la table!

Capturez leur soif d’apprendre et leur curiosité.
alt
Le focus doit se faire sur l’objet captant l’attention de votre enfant comme un papillon, une fleur, un jouet, avec l’expression de votre petit en fond d’image pour un rendu flou.

Utiliser les couleurs.
alt
L’idéal est de toujours avoir une touche de couleur dans une photo, quel qu’en soit le sujet. Comme une couverture colorée, une barrette flashy etc.
Le noir et blanc et le sépia sont quant à eux préférés quand il s’agit de saisir des moments tendres comme une grande sœur donnant à manger à son petit frère ou Nana qui embrasse le nouveau né par exemple.

Faire un jeu de ses instants photos.
alt
« 1,2,3 partez » est l’un des trucs préférés des photographes d’enfants pour éviter les expressions figées : un exemple, organiser une course au parc ou n’importe où, « 1,2,3 partez » ! Et vous ? Cliquez ! Effet naturel et plein de vie garanti.

La photo n’est pas une fin en soi.
Insister, perdre patience, faire poser et forcer le sourire ou la position, tout se ressent sur la photo.
Mieux vaut privilégier le spontané, s’amuser, être inventif…

A vos marques, prêts ?! Cliquez !

Rachel Rousseau

Test biographie

Vous aimerez aussi