Les 10 commandements de la conductrice à Dubaï !

alt Soyons réalistes, il est aussi indispensable de conduire à Dubaï que de savoir marcher sur des Louboutin à une soirée ou de courir un 100 mètres avec des pieds…on peut faire sans…mais avec c’est mieux ! Imaginez 2 millions d’habitants, 173 nationalités, des milliers de voitures et autant de codes de la route… car OUI il semblerait que dans certaines contrées : on ait le droit de doubler des deux côtés, l’extrême obligation de ne jamais céder une priorité et qu’on soit autorisé à klaxonner comme des dingues (non pas pour signaler un danger imminent mais si le conducteur de devant n’a pas bougé sa caisse d’un iota alors que le feu est passé au vert depuis une nanoseconde !) Afin que les nouvelles sachent à quoi s’attendre et que les autres se sentent moins seules, voici les dix commandements de la conductrice 😉 L’option chauffeur, tu essayeras…si comme moi,ton mari dans sa grande bonté souhaite en douceur te mettre le pied à l’étrier, un chauffeur te sera affecté (qui au passage,est autant chauffeur que moi Rihanna !)….Toutefois tu ne t’y habitueras pas…car comme pour tout, une fin il y aura (vous savez comme s’empiffrer de Nutella sans prendre un gramme jusqu’à 12 ans ou dormir trois heures sans se réveiller avec une gueule de Shar Pei) ! Aux 4 roues, tu succomberas …A Dubaï, on achète des voitures comme on achète une collection capsule Alexander Wang pour H & M : on fourre-tout dans le panier… on triera après ! Car oui, ici, on acquière un véhicule en dix fois moins de temps qu’il nous en faut pour choisir la couleur de notre futur balayage… alt Le taxi, aussi tu utiliseras…Ainsi à la loterie tu participeras…mais sache que tu auras 9 chances sur 10 de tomber sur un frustré de ne pas faire partie de l’écurie de Jean Todt…alors pour calmer ses nerfs il poussera sa Camry comme une Ferrari…Conséquences : grosse probabilité d’arriver avec des vestiges de ton déjeuner sur ta tenue de soirée ! Mais cela restera toujours la meilleure solution pour «enjoyer» des Mojitos sans finir en prison! Le GPS, tu oublieras : En effet, il te sera aussi utile qu’un manteau de vison au milieu d’un Wadi ou que le dernier maillot Eres en Laponie….tout change tellement vite ici,que même les satellites ont le tournis ! Eventuellement sur lui, tes nerfs tu passeras, car lorsqu’il te répète en boucle qu’il faut tourner à gauche en pleine ligne droite perdue dans le désert : faut pas charrier ! D’un kit de survie, tu te muniras! Lorsque tu seras victime de ce que je nommerais «l’effet compas » : à savoir, tourner des heures en voyant au loin la Burj Khalifa sans jamais t’en rapprocher d’un pouce…tu seras alors ravie d’avoir avec toi :une pince à épiler (la lumière du désert +rétro= parfait pour traquer le duvet !)…ton vernis préféré (pour une fois il aura largement le temps de sécher !) et la compile de ton chanteur préféré (profite pour beugler dans l’habitacle et vérifier que tu n’as pas raté ta vocation pour le spectacle 😉 Des insultes, tu profèreras ! On le sait, garder la colère à l’intérieure est très néfastepour la santé alors tu n’hésiteras pas à mixer au choix du franco-anglais ou du anglo-français…petite préférence pour le bon vieux french avec gestes à l’appui… quitte à faire croire que tu es en train d’exulter un bon vieux NTM ! Le plein d’essence, tu anticiperas ! N’imagine surtout pas que ton réservoir sera vide à deux pas de la destination où tu te rendras ! Non, il choisira TOUJOURS de clignoter dans des zones où tu croiseras autant de station Esso que de chameaux en polo ! Et par bonheur quand enfin tu en trouveras, cent personnes seront dans ton cas … Des priorités, parfois tu cèderas : il y a des jours comme ça…pour une Sainte tu passeras…tu n’auras jamais vu autant de reconnaissance dans les yeux d’un de tes congénères, tu seras le soir même son principal sujet de discussion et en haut de la liste pour la prochaine canonisation ! Des signes distinctifs, tu abuseras…sur ton 4X4 des marques persos tu apposeras…car ici ce type de véhicule est autant répandu que l’acné chez les adolescents…tu ne seras jamais à l’abri de biper une trentaine de véhicules avant de retrouver celui pour lequel tu as fait un crédit ! Ton emplacement de parking dans les Mall, tu immortaliseras : De tous les moyens imaginables, tu useras : photo du pylône, du marquage au sol, du chemin emprunté pour arriver à la porte d’entrée (si besoin est, comme le Petit Poucet, sème des petits morceaux de kleenex usagés.) Quand on sait qu’il nous a fallu 3 heures pour y atterrir, mieux vaut ne pas passer le double, pour en repartir ! Malgré ces précautions on n’apprendra jamais plus vite à nager, Qu’une fois jetée dans le grand bain… totalement immergée ! Alors, à vos volants….Partez! alt Sophie, comédienne, raconte au travers de billets d’humeurs humoristiques les péripéties d’une famille d’expat à Dubaï, retrouvez les sur son blog : www.journalexpat.com

Sophie Perrot

Comédienne, ex-expatriée à Dubai, Sophie continue de nous faire rire avec ses #billetsdhumour. Ces textes s’inspirent des péripéties d’une famille d’expat, dans leur quotidien.

Vous aimerez aussi