Le sport chez la femme enceinte

La grossesse et le sport ne sont pas incompatibles, à quelques exceptions près, et à condition de respecter quelques précautions et mesures de bon sens.

 


Quels sont les bénéfices du sport chez la femme enceinte ?

Lors de la grossesse, le corps féminin connaît plusieurs changements : le rythme cardiaque, le volume sanguin et les besoins en oxygène augmentent, l’hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang) survient plus rapidement, la régulation de la température du corps est plus difficile, l’équilibre se modifie, enfin au niveau des articulations, les tendons et ligaments tendent à se relâcher.

Ces modifications sont normales et n’empêchent pas de pratiquer un sport, sauf en cas de contre-indications (voir plus loin), mais à condition de choisir judicieusement le type de sport et d’éviter les exercices violents.

Les bénéfices du sport durant la grossesse sont nombreux : maintien de la musculature notamment abdominale, amélioration de l’endurance et du rythme cardiaque, relaxation, entretien du retour veineux, mais aussi bien-être, voire satisfaction psychologique…

La croissance du fœtus n’est pas affectée par la pratique sportive. De plus, selon certaines études, avoir fait du sport régulièrement durant la grossesse pourrait même être favorable au déroulement de l’accouchement en raccourcissant la durée du travail.

Pendant les deux premiers trimestres, sauf contre indication de votre médecin, vous pouvez continuer votre activité favorite (en dehors des sports déconseillés, voir plus bas). A partir du 7e mois, la modération sera de mise.

Quelles sont les contre-indications médicales à la pratique sportive lors de la grossesse ?

Avant tout, demandez et suivez les recommandations de votre médecin.

Dans certaines situations, le sport est absolument contre-indiqué et il vous faudra attendre la naissance pour vous y remettre :

  • antécédents de fausse-couche à répétition ;
  • menace d’accouchement prématuré ;
  • grossesse multiple ;
  • grossesse compliquée ;
  • maladie pulmonaire ou cardiaque sérieuse.


Le diabète et l’hypertension artérielle sont des contre-indications relatives, c’est-à-dire que l’activité sportive devra être adaptée à chaque patiente et se faire sous surveillance médicale. Le médecin décidera si une activité sportive douce peut-être ou non poursuivie selon la gravité de ces maladies.

Quels sont les sports conseillés lors de la grossesse ?

  • La marche à pied a l’avantage d’être accessible à toutes.
  • La natation est bénéfique sur le plan cardiaque et respiratoire, elle favorise la détente, préserve les articulations, c’est le sport de la femme enceinte par excellence.
  • Mais aussi : la gymnastique douce, le vélo, la danse, le yoga.


Quels sont les sports déconseillés voire interdits lors de la grossesse ?

  • La plongée sous-marine, les sports d’altitude (alpinisme, parachutisme) sont à bannir, car néfastes pour le fœtus du fait de la diminution des apports en oxygène.
  • Les sports à risque de chute : équitation, ski, tennis… (car le centre de gravité est modifié par la grossesse, favorisant les déséquilibres).
  • Les sports à risque de traumatisme abdominal comme les sports collectifs, le judo et autres sports de combat…


Quelques conseils pratiques :

  • Préférez un rythme régulier avec plusieurs séances courtes de 15 à 20 minutes par semaine, plutôt que des exercices moins fréquents mais plus intensifs.
  • Échauffez-vous en douceur avant de commencer, et après la séance pour éviter les crampes.
  • Attention aux étirements trop violents, d’autant que la grossesse a pour effet de relâcher les ligaments.
  • Abstenez-vous en période de trop grosse chaleur.
  • N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau, avant, pendant et après l’exercice pour éviter la déshydratation.
  • Pour prévenir les crampes, consommez fruits et légumes riches en potassium.
  • Attention aux exercices intensifs imposant un rythme cardiaque excessif qui serait néfaste à la fois pour la mère et l’enfant.



Dr. Mona Cherif
Médecin généraliste et Médecin du Sport
Belgium Medical Services, Dubai
Tel : 04 362 47 11
Email : dr.mona.cherif@gmail.com


Dr. Mona Cherif

Vous aimerez aussi