Le sommeil de nos enfants

alt

Le sommeil de nos enfants est très important pour leur développement et leur épanouissement
mais il est également indispensable aux parents, et oui un bon gros dodo c’est bon pour le moral. Il y a donc quelques règles d’or qui peuvent s’avérer très utiles:

Le rituel du coucher

Il est important de respecter un certain rituel du coucher qui vise à apaiser votre enfant, le préparer au sommeil et tout simplement à lui faire comprendre qu’il est l’heure d’aller faire dodo.
Ce rituel peut être la lecture d’une histoire, un câlin, une berceuse, la fermeture des rideaux avec l’aide de l’enfant, dire bonne nuit aux peluches…
Quelle que soit la formule adoptée, il est important de respecter ce rituel tous les soirs afin de donner des repères à votre enfant.

Ensuite l’étape la plus difficile à surmonter pour certains parents est de quitter la chambre de l’enfant avant qu’il ne s’endorme.

Pendant la nuit

Un enfant peut se réveiller, parfois même 8 fois par nuit. Ces micros réveils ne durent que quelques minutes, généralement de 1 à 10 environ.

Dans ce cas il arrive que votre enfant pleure pour des raisons légitimes tel que la faim, la soif, la chaleur, le bruit, un bobo (reflux gastrique, otite, érythème fessier, pipi, nez bouché, poussée dentaire…).
Si toutes ces raisons sont écartées, il est fort probable que votre enfant soit tout simplement en phase de sommeil léger: tous les enfants, comme les adultes d’ailleurs, ont des périodes d’éveil pendant la nuit, environ toutes les 3 heures. La seule différence entre les enfants « bons dormeurs » et les enfants « mauvais dormeurs » est leur capacité à se rendormir seuls.

Il n’existe pas de traitement médicamenteux si le pédiatre a écarté un problème médical. Nos enfants doivent apprendre à se rendormir seuls, et le meilleur moyen dont nous disposons est de les laisser pleurer afin qu’ils apprennent à se rendormir seuls. Il s’agit de la thérapie dite « d’extinction ».

Cette « thérapie » n’est pas forcement ce qu’on peut appeler la solution miracle car il faut bien l’avouer c’est horrible d’écouter son enfant pleurer pendant une heure voire plus pour quelques nuits de suite…mais cette solution marche très bien et surtout les effets sont durables (à condition de rester ferme).

Il existe tout de même certaines adaptations à cette « thérapie » qui peuvent être plus facile à supporter pour les parents mais dont les résultats s’obtiennent sur un plus long terme: cela consiste à laisser son enfant pleurer pendant une petite dizaine de minutes puis d’aller le rassurer de votre présence en répétant qu’il est l’heure de dormir d’un ton ferme, et ensuite de vous retirer pendant encore une dizaine de minutes avant de répéter la visite (et encore, et encore…). L’enfant, rassuré que vous soyez là, mais restant dans son lit, va comprendre qu’il faut qu’il s’endorme tout seul.

Bonne nuit à tous !

Mlle F

Vous aimerez aussi