Le dépistage néonatal : jusqu’où faut-il aller ?

Introduit à la fin des années 1960, le dépistage néonatal concerne maintenant quatre pathologies : l’hypothyroïdie, l’hyperplasie des surrénales, la drépanocytose et la mucoviscidose. Seule la drépanocytose est ciblée, les autres touchent tous les nouveau-nés. Ce dépistage permet de poser le plus précocement possible chez un enfant asymptomatique le diagnostic d’une maladie grave que l’on peut prendre en charge, soit par un traitement spécifique, soit par des mesures capables d’améliorer la qualité de vie et le pronostic de la maladie.

Du 1er au 4e jour après la naissance, le médecin effectue un prélèvement de sang dans le talon du nourrisson.

Aujourd’hui, on peut considérablement accroître le nombre de maladies dépistables (jusqu’à 50) mais pour beaucoup d’entres elles, aucun traitement n’a été développé. D’un point de vue éthique, médical, économique et surtout psychologique pour la famille et pour l’enfant, le dépistage de toutes ces maladies incurables reste un véritable dilemme.

 

Le nouveau programme de dépistage d’Abu Dhabi:

La Direction sanitaire d’Abu Dhabi (HAAD), a lancé d’un programme de dépistage néonatal pour détecter les maladies génétiques, endocrinologiques, métaboliques et hématologiques.

Ce programme complet de dépistage comprend l’éducation parentale, examen physique néonatal complet, tests de dépistage, suivi, diagnostic, conseils, gestion, traitement et évaluation.

Toutefois les parents peuvent le refuser, après discussion avec les médecins une note sera inscrite sur le livret de santé de l’enfant.

Le dépistage néonatal a été adopté par la plupart des pays du monde, bien que la liste de maladies dépistées varie fortement selon les pays, allant de 1 à 100. Dans le cadre du programme adopté pour Abu Dhabi, tous les nouveau-nés feront l’objet d’un dépistage de la phénylcétonurie, de l’hypothyroïdie congénitale, de l’hyperplasie surrénale congénitale, de la drépanocytose, de la thalassémie, de la galactosémie, de la biotinidase, de la mucoviscidose, de la surdité et du déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase. Ces maladies ont été sélectionnées d’après l’évaluation des besoins en santé publique, les bénéfices potentiels et la rentabilité de la détection et de la gestion précoces de ces maladies chez les nourrissons.

 

Pour plus de renseignements sur les centres médicaux de Dubai proposant des soins néonataux:

Eastern Biotech & Life Sciences

http://www.easternbiotech.com/Newborn-screening.php

The Dubai Mall Medical Center

http://tdmmc.adam.com/content.aspx?productId=117&pid=1&gid=007257

 

La Rédaction de dubai madame

Vous aimerez aussi