La première rentrée, ça se prépare…

Préparer l’école avec nos bambins, peut se révéler être une leçon de choses très intéressantes à de nombreux égards.
Pour nous, en tant que parents, en vivant et réalisant notre rôle. Aussi, pour nos enfants qui grandissent, et nous font grandir à travers leurs yeux.

D’autant plus que pour nos enfants, le plaisir d’apprendre est inné. Le monde ludique étant leur propre monde. Le jeux peut vite devenir un « je ».

D’abord, nous pouvons les rassurer en partageant avec eux, d’avance le plaisir qu’ils auront à se faire de nouveaux amis.

Ensuite, à utiliser ce que nous leur avons enseigné, sur le plan de leur propre éducation, leur autonomie, le fait de savoir catégoriser les choses, et les évènements. Etre capable de distinguer ce qui leur appartient, de ce qui ne leur appartient pas. Donc éprouver du respect pour autrui. Une sorte d’intelligence de la politesse.

Enfin, les aider à grandir par le savoir, en expliquant à l’enfant ce que l’on fait, et en l’invitant à y participer, cela leur donne goût à nous aider, à jouer au grand. Par exemple en préparant ses affaires pour l’école. En lui montrant tout l’intérêt que lui offrent ses nouvelles connaissances. A savoir compter par exemple, ses propres affaires, ses propres jouets. A savoir lire, pour lui permettre de lire plein de livres riches d’histoires, et d’expériences. De se diriger, en sachant lire un plan. Donc de pouvoir voyager plus facilement.
Surtout, de communiquer, en écrivant à ceux qu’ils aiment : leurs amis, leur famille. Et, en les lisant. En définitive, en se donnant les moyens d’être libre…

En fin de compte, si les parents se sont préparés psychologiquement à laisser leurs enfants s’ouvrir aux autres et au monde, la culpabilité disparaît d’elle-même. Et, en réalité les enfants qui pleurent ce premier jour d’école, ne pleurent jamais autant que leurs propres parents. Ce n’est qu’un simple transfert de sentiments. Alors, pensez, vous et vos enfants, au bonheur, à la fête des retrouvailles, que l’on peut tout autant préparer et organiser bien à l’avance.

Soraya Boussaïd
Psychanalyste-Psychothérapeute
+971 50 114 28 51

Soraya Boussaïd

Vous aimerez aussi