Internet et les enfants

alt

Force est de constater qu’aujourd’hui internet fait partie du quotidien des jeunes ( en Europe 93 % s’y connectent au moins une fois par semaine) et que ceux-ci surfent de plus en plus tôt : l’âge moyen pour la première connexion est d’à peu près sept-huit ans.
Les 9-16 ans sont aussi adeptes des réseaux sociaux et des jeux en ligne.

Tout cela est encore plus vrai avec la multiplication des smartphones et des tablettes .
« Les enfants grandissent désormais dans un « monde numérique » ».


Les questions se posent alors de savoir comment réagir face à ce phénomène, comment l’inclure dans son quotidien familial, comment encadrer et accompagner, voire protéger ses enfants dans leur expérience du net.

Cette protection ne s’applique pas qu’au contenu de certains sites (telle la violence, la pornographie, parfois l’incitation à la haine raciale, et l’apologie des drogues) mais aussi à la divulgation d’informations personnelles de l’enfant via les sites sociaux et qui peuvent « être exploitées à des fins commerciales ou malveillantes ».  

Serge TISSERON, docteur en psychologie, psychiatre et psychanalyste, directeur de recherches à l’Université Paris X, recommande de ne pas les laisser accéder à Internet qu’à partir de 9 ans ; « Avant de pouvoir naviguer sur la toile, l’enfant doit assimiler certaines notions qui lui seront nécessaires pour éviter les pièges du web. » Puis d’autoriser une utilisation d’Internet seul à partir de 12 ans mais toujours avec prudence : « surfer » seul sur le Net oui, mais en adoptant certaines règles d’usage.

Comment protéger son enfant sans tourner à la paranoïa ou à trop d’intransigeance?

Tout est une question de vigilance, de pédagogie et de dialogue.
Il existe certes des logiciels de filtrage et de contrôle parental mais cela ne suffit pas.

Précautions de base à mettre en place :

Installer l’ordinateur dans une pièce commune, et non pas dans la chambre de son enfant ni dans une pièce isolée.
Rester à proximité de son enfant quand il navigue sur le net.
Poser avec lui les règles d’utilisation d’Internet chez soi.

Découvrir Internet ensemble.

Nos enfants savent parfois mieux se servir de cet outil que nous. Dans ce cas, le mieux est de se laisser guider et de leur montrer notre intérêt.
Effectuer ensemble des recherches et des découvertes.
Assister son enfant lors de son inscription à des sites (créer sa page FB ensemble par exemple afin de contrôler la divulgation d’info personnelles).

Il est crucial d’encourager au dialogue aussi, d’inciter son enfant à se confier dès que quelque chose le met mal à l’aise.
Ainsi que d’établir des horaires d’utilisation.

alt

Donnez-lui ces conseils: 


Ne jamais donner ses coordonnées à un inconnu sans vous en parler.
Ne jamais accepter un rendez-vous avec une personne rencontrée en ligne.
Ne pas procéder seul à  des achats en ligne.
Supprimer systématiquement sans les ouvrir les emails de personnes qu’il ne connaît pas.

Sécuriser les chats de son enfant par un logiciel comme LogProtect.

Il est important aussi de se tenir informés sur Internet et ses pièges…en en parlant à d’autres parents et aux professeurs et éducateurs par exemple.

Enfin, lisez ce « contrat » passé entre une mère et son fils… un bon  exemple dont on peut peut-être s’inspirer.
C’est en anglais mais Google Translate s’améliore !

Greg Hoffman reçoit un iPhone de la part de ses parents, sa mère, Janell Hoffman, lui en impose les règles suivantes:

1. It is my phone. I bought it. I pay for it. I am loaning it to you. Aren’t I the greatest?
2. I will always know the password.
3. If it rings, answer it. It is a phone. Say hello, use your manners. Do not ever ignore a phone call if the screen reads « Mom » or « Dad ». Not ever.
4. Hand the phone to one of your parents promptly at 7:30pm every school night & every weekend night at 9:00pm. It will be shut off for the night and turned on again at 7:30am. If you would not make a call to someone’s land line, wherein their parents may answer first, then do not call or text. Listen to those instincts and respect other families like we would like to be respected.
5. It does not go to school with you. Have a conversation with the people you text in person. It’s a life skill.
6. If it falls into the toilet, smashes on the ground, or vanishes into thin air, you are responsible for the replacement costs or repairs.
7. Do not use this technology to lie, fool, or deceive another human being. Do not involve yourself in conversations that are hurtful to others. Be a good friend first or stay the hell out of the crossfire.
8-9. Do not text, email, or say anything through this device you would not say in person.
10. No porn.
11. Turn it off, silence it, put it away in public. Especially in a restaurant, at the movies, or while speaking with another human being. You are not a rude person; do not allow the iPhone to change that.
12. Do not send or receive pictures of your private parts or anyone else’s private parts. Don’t laugh. Someday you will be tempted to do this despite your high intelligence. It is risky and could ruin your teenage/college/adult life. It is always a bad idea. Cyberspace is vast and more powerful than you. And it is hard to make anything of this magnitude disappear — including a bad reputation.
13. Don’t take a zillion pictures and videos. There is no need to document everything. Live your experiences. They will be stored in your memory for eternity.
14. Leave your phone home sometimes and feel safe and secure in that decision. It is not alive or an extension of you. Learn to live without it. Be bigger and more powerful than FOMO — fear of missing out.
15. Download music that is new or classic or different than the millions of your peers that listen to the same exact stuff. Your generation has access to music like never before in history. Take advantage of that gift. Expand your horizons.
16. Play a game with words or puzzles or brain teasers every now and then.
17. Keep your eyes up. See the world happening around you. Stare out a window. Listen to the birds. Take a walk. Talk to a stranger. Wonder without googling.
18. You will mess up. I will take away your phone. We will sit down and talk about it. We will start over again. You & I, we are always learning. I am on your team. We are in this together.


Sources:  Association Racine et Devenir , Eduvox, Le Monde et L’Express.

Rachel Rousseau

Test biographie

Vous aimerez aussi