10 bonnes raisons de paniquer à l’idée de faire un mouflet

alt « Chéri, et si on faisait un bébé ? » Gare à toi malheureuse ! Voici 10 bonnes raisons d’y réfléchir à 2 fois. Attention, cette liste n’est pas exhaustive et un chouia décalée : la vérité n’est pas toujours à prendre au sérieux… Quoi que. 1.    Vous ne vous en sortez déjà pas avec les précédents L’aîné est plutôt anxieux avec possibilité d’ulcère rien que parce qu’il n’arrive pas à nager sur le dos, la deuxième c’est la version colérique à tendance Chucky. Vous envisagez un abonnement chez le pédopsychiatre alors que vous même auriez sévèrement besoin d’un soutien médicamenteux. Eh bien réjouissez-vous : la relève est assurée. 2.    Vous n’êtes pas à l’abri de pondre des jumeaux Spéciale dédicace à toutes les courageuses qui méritent même une médaille, un prix, des cadeaux, des câlins… Côté grossesse, difficile de ne pas se transformer en baleine. Pour la suite ? Si vous en avez un qui veut faire ses études aux Etats-Unis et que l’autre a flashé sur une école de commerce : prévoir un budget scolaire équivalent au PIB du Qatar. 3.    Vous n’avez pas envie de perdre la ligne… Et là c’est véridique, dialogue avec mon gynéco, je commence : – Pas envie de me transformer en gros cul… – Ah oui, faut faire attention. – En même temps, on peut être enceinte sans se transformer en gros cul. – Oui, enfin non, enfin un peu, quand même. 4.    Faut arrêter le sport Ah, il y a bien sûr la piscine et le yoga mais quid du sport, du vrai, celui qui dépote, qui déstresse et qui détend, hein ?! Et du coup, on relit le point précédent avec cette sombre affaire de gros popotin. 5.    Vous devenez capt’ain de soirée Préparez-vous à connaître les joies de la solitude de fin de dîner où tout le monde parle fort et devient une caricature de lui-même. 6.    Tu veux qu’il devienne avocat et il fera une téléréalité sur TF1 #déception 7.    On t’appelle pour être dans 2h au concert de Rihanna… Bah non faut prévenir 15 jours avant #organisation 8.    Tu entres dans la secte des élues qui savent comment ouvrir une poussette, enlever un siège auto et connaissent par cœur les chansons Disney #glamour 9.    Le retour de la mode des pin’s ? Tu viens de mettre un super top en soie blanc, il saute dans tes bras après une dégustation de chocolat… #tristesse 10.    A l’adolescence il s’enferme dans sa chambre, n’a pas faim et te dit que de toute façon « tu comprends que dalle » #ingratitude. Et là je cite ma belle-mère et néanmoins illustratrice de cet article : « si on savait ce qu’était un ado, on ne ferait jamais d’enfant ». Alors, toujours motivée ? Comment, trop tard ?… Oups. Marie Verliac Directrice de l’agence Des mots de Marie http://www.desmotsdemarie.fr/, pour des contenus éditoriaux sur mesure Fondatrice de BabyBuzz.fr, http://babybuzz.fr/, un blog dédié à la grossesse pour des futures mamans au top
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Vous aimerez aussi