Make-up « Avant-Après » de Rachel



Découvrez étape par étape la transformation de Rachel.

Chaque mois, une make-up artist de Sephora, réalise un maquillage pour sublimer la beauté de l’une de nos lectrices. Rachel, 35 ans, Française, a tenté l’expérience…

La maquilleuse commence par appliquer une base sublimatrice longue tenue avant de passer au le fond de teint. Elle veut unifier le teint de Rachel, le rendre moins brillant et cacher les imperfections. Elle utilise le pinceau pour appliquer le fond de teint, qu’elle recouvre de poudre puis de blush sur la zone en T et les pommettes.

Les yeux de Rachel sont expressifs et sa paupière mobile est grande. La maquilleuse en profite pour y appliquer des couleurs pétillantes, mélangeant du bleu aux extrémités de l’oeil au rose fushia sur la paupière, avec un peu de gris au niveau des sourcils. Ainsi elle illumine le regard et le redessine, grâce à un khôl noir tracé sur la paupière inférieure, au coin de l’oeil ainsi que sur les sourcils.

Pour les lèvres, que l’on veut pulpeuses, la maquilleuse choisira un feutre à lèvres pour les redessiner, leur donner du volume et du mordant. Elles seront recouvertes d’un gloss rose assorti aux yeux.


1) Quel est votre maquillage habituel ? Qu’avez-vous dans votre trousse à maquillage ?
Aucune fondation, khôl brun, rimmel, crème de soin pour les lèvres.

Je n’ai pas de trousse à maquillage. Le panier de la salle de bain est rempli de crèmes de soin, démaquillant, lotions et juste du fameux khôl, du rimmel, et d’un eye liner liquide que j’utilise pour les grandes occasions. J’ai aussi une palette de fards mais je ne sais pas vraiment me maquiller alors…


2) Qu’attendiez-vous de cette séance de make-up artist ?
Qu’elle me donne une idée de ce que ça donnerait si je savais me maquiller, à quoi je ressemblerai si j’étais (beaucoup) plus coquette.


3) Qu’en avez-vous pensé ?
Comment vous sentez-vous ?
J’aime les yeux, moins les lèvres. 
Le fond de teint + la poudre + le blush ça fait un peu beaucoup. J’ai l’impression de n’être « pas nette ». Et puis toutes ses couches me donnent l’impression de porter un masque, d’autant que dès que je souris toutes les ridules sous les yeux sont amplifiées par l’anti-cernes et ses frère et soeur d’armes.


4) Quel conseil vous a marqué ou quelle astuce allez-vous réitérer vous-même ?
Le conseil que je retiens est que le fait d’arquer les sourcils rajeuni le regard. Sinon, je vais (essayer d’) appliquer le khôl de la même manière, c’est-à-dire à la limite des cils et non pas à l’interieur de l’oeil, ça donne plus d’intensité au regard.


5) Quelle est votre définition de la beauté ?
Ouh la la, dure question car toute réponse fait cliché.
Pour moi une femme qui se maquille trop a quelque chose à cacher.
Alors (et c’est la que le cliche arrive) je dirai que le naturel est beau. Mais aussi et surtout la confiance en soi rend une femme belle, parce qu’elle donne du « chien » et un port de tête altier. 
Les femmes sur lesquelles je me retourne sont souvent charismatiques, droites, souriantes et n’ont pas l’air d’en faire des tonnes. Charlotte Gainsbourg par exemple est magnifique!

Un grand merci à Tigui Conte, Marketing Executive– Sephora Middle East, et à Arnaud Humbert, photographe.


A lire également:
Maquillage pop

Soins Shiffa pour peau mature

La Rédaction de dubai madame

Vous aimerez aussi