La véritable histoire du Père Noël

alt

L’histoire commence sous la plume pleine d’imagination de quatre écrivains illustrateurs ….

C’est Washington Irving qui décrivit le premier les déplacements du Père Noël. Il en publia une histoire le 6 décembre 1809. Il raconta l’histoire de Hollandais arrivés à la nouvelle Amsterdam en bateau avec en visage de proue la tête de Saint Nicolas. Son récit imaginaire remporta un vif succès. Il fut le premier à faire une description « officielle » du Père Noël.

En 1823, le pasteur Clement Clarke Moore décrit « Saint-Nik » pour ses enfants dans un petit poème  » A visit from St Nicolas » qui apparait dans le journal  » The Sentinel » à New York. Il dévoilera aussi l’existence de ces étranges lutins qui fabriquaient, pour lui, les cadeaux apportés par un traineau tiré par des rennes…

Enfin voici celui que nous connaissons tous et qui est attaché bon gré mal gré à notre imagination collective depuis que nous sommes tout petit : le Père Noël .

Jovial et bien nourri, joufflu, habillé de fourrure et doté de sa fameuse barbe blanche… Oui, c’est bien celui que nous aimons, finalement .
Saint Nicolas, transformé en Santa Claus, distribuant aux enfants de nombreux cadeaux … Il ne fallait qu’un pas pour laisser la place à notre bonhomme préféré.
Accompagné de lutins, ces petits êtres délicieux aujourd’hui mais qui étaient dans les légendes scandinaves l’âme des morts qui reprenait vie…. C’est eux qui lui donnèrent sa petite taille. Regardez ce dessin, c’est bien Lui !!

alt

C’est en 1863, que Thomas Nast illustra le journal  » The Harpers « . Il représenta le Père Noël en lutin de petite taille, fumant une petite pipe hollandaise, vêtu d’une tunique rouge, orné d’un énorme ceinturon.

En 1885, il dévoile son lieu de résidence officielle! Il vivrait en Laponie, sur une petite île en forme d’oreille suffisamment grande pour entendre les vœux des enfants du monde … On ne sait pas trop s’il habite près d’Oslo, ou au nord-ouest de Stockholm ou au Groenland!
Chacun s’arrache son lieu de vie. En revanche , ce que l’on sait vraiment…c’est qu’il y fait très froid!
Contemporain du capitalisme américain et figure des familles nordistes. Il va être à la fois un emblème de la croissance économie, de l’opulence et de la générosité sans condition, et est enfin débarrassé du père Fouettard.

C’est sous le pinceau de l’illustrateur suédois Haddon Sunblom que notre Père Noël moderne apparut.

En 1932, c’est la fameuse boisson gazeuse Coca Cola qui fixa sa couleur rouge et son embonpoint naissant. Le Père Noël écarlate n’était plus ni évêque, ni lutin. Notre bonhomme moderne naquit enfin!
Barbu, rougeaud, enjoué, portant à sa bouche une bouteille de la célèbre boisson rafraîchissante. Il devient un personnage familial exportable dans le monde entier, transformé en produit d’appel. On se souvient des hommes en rouge et blanc sonnant un cloche près des grands magasins !

Regardez bien! Ne lui ressemble-t-il pas un peu ?
alt
Dessin de 1949

Dans les années soixante, Françoise Dolto invente le lien épistolaire ( la sacro-sainte lettre! ) entre l’enfant et le Père Noel. Elle explique qu’il est très important, dans leur construction psychique, qu’il y croit jusque à l’âge de raison.

Y croire c’est le premier don de l’enfant …

Bien plus tôt, aux États Unis, une fameuse lettre est publiée dans un journal de New York. Une petite fille demandait s’il existait vraiment. Un journaliste avisé répondit … par l’affirmative!

Dolto définit cette croyance comme un droit et un marqueur de l’enfance!

Alors? On sacralise ou on désacralise le Père Noël? A t’on le droit d’y croire ou non? Cette croyance est-elle uniquement pour les enfants ou aussi pour les adultes ?

Allez, laissez-vous faire! Croyant ou pas, laissez-vous porter …

Et, croyez au Père Noël !

Après tout cela, si vous restez encore sceptique, regardez en famille  » La véritable histoire du Père Noël  » de Juha Wuolijoki. Une belle et vraie histoire de Noël qui se passe dans son pays… Vous y trouverez peut être ce que vous cherchez?

Vous avez aimé cette histoire? Vous adorerez celle-ci: la légende de St Nicolas

Oriane Kunterman

Test biographie

Vous aimerez aussi