En finir avec la transpiration excessive, grâce au Botox!

alt Aujourd’hui quand on parle Botox, on pense tous à cette intervention maintenant commune visant à traiter les rides et ridules. Mais le saviez-vous? Le Botox a bien d’autres fonctions importantes dont le traitement de la transpiration excessive ou  « hyperhidrose ». L’hyperhidrose se caractérise par un taux de transpiration supérieur à ce dont le corps a finalement besoin pour réguler sa propre température. Alors que nous transpirons tous quand nous avons chaud, que nous faisons de l’exercice ou que nous nous sentons stressés, les personnes souffrant d’hyperhidrose suent abondamment et sans nécessairement avoir besoin d’un déclencheur.   Bien qu’autant d’hommes que de femmes peuvent souffrir de cet inconvénient, nous ne sommes surprises d’apprendre que ce sont surtout les femmes qui recherchent un traitement pour y mettre fin. Une transpiration excessive peut affecter tout le corps dans sa globalité ou seulement quelques zones spécifiques comme les mains, les pieds les aisselles et l’aine. Cela peut être le symptôme d’une maladie telle que l’hyperthyroïdie, le diabète, ou une maladie cardiaque.  Et il est plus commun que cette hyperhidrose arrive avec l’âge. Ceci dit, un bon nombre des personnes en souffrant sont des personnes en bonne santé ! Il s’agit là « d’hyperhidrose primaire » qui en principe se déclare à l’adolescence et parait être génétique. La cause en est inconnue. L’anxiété peut bien sûr exacerber la sudation chez certaines personnes ainsi que la caféine, certains aliments et même certaines odeurs ! Bon nombre de personnes atteintes d’hyperhidrose en souffrent sur les plans social et professionnel. Par exemple, lutter pour dissimuler des auréoles sous les aisselles pendant une réunion ou une présentation peut se révéler très stressant mais aussi limiter la mobilité et l’expression corporelle. Quand à cela s’ajoute parfois une odeur désagréable*, imaginons l’embarras causé… Si vous souffrez d’hyperhidrose, vous savez de quoi il est question et des implications sur le plan social. Mal à l’aise à l’idée de serrer des mains ou à lever le bras, à avoir un rapport de proximité même… La bonne nouvelle c’est qu’il existe des traitements contre l’hyperhidrose incluant bien sur des anti-transpirants et des prescriptions médicales mais aussi des injections de Botox, une solution qui fait de plus en plus d’émules. Comment ça marche ? Le Botox bloque les nerfs qui sont à l’ origine de la transpiration. On fait les injections dans la zone concernée et si ce n’est un léger inconfort dû à l’insertion de la fine aiguille en elle-même, il n’y a aucun effet secondaire et surtout les résultats sont hyper probants. La procédure en elle-même ne prend pas plus de 20 minutes et ses effets durent entre 6 et 12 mois. Mediclinic City Hospital pratique ces traitements de l’hyperhidrose par injection de Botox, grâce au Dr. Anwar Al Hammadi, dermatologue certifié auprès de l’ordre des médecins américain. Durant tout Juillet et Aout, Mediclinic City Hospital offre une réduction de 50% sur les injections de Botox pour traiter la transpiration excessive ainsi que 25% pour tout ce qui est épilation définitive au laser. Pour plus d’information et pour prendre RDV, appeler le 04 435 9999 ou emailer au MCH-laserservice@mediclinic.ae *Si la transpiration elle-même est sans odeur, son contact avec la peau crée des bactéries et se sont celles-ci qui causent l’odeur.

La Rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi