Chronique d’une mère indigne où l’on s’essaie aux préceptes de Super Nanny



«  Tu sais ma belle, tu devrais peut-être regarder Super Nanny. Ce n’est pas si bête, c’est parfois drôle et il y a de très bons conseils », me dit une amie en regardant, pensive, ma petite Louloute se jeter dramatiquement par terre non sans entraîner l’I-Pad et le verre d’eau dans sa chute bien orchestrée.

– « Pardon ? Tu insinues quoi par là ? Que mon Lutin est capricieux ? C’est ça ? Elle a juste du caractère, c’est tout. Et franchement mieux vaut avoir du caractère que d’être une éponge, voilà !
Aller viens Chouchou, lâche l’oreille du chien tu vas finir par vraiment lui faire mal, repose le vase Baccarat tout doucement, voilà, nettoie le téléphone de Mathilde et rends le lui : on s’en va. Oh ! Et essuie moi ces mains pleines de chocolat sur une lingette plutôt que sur son canapé blanc. Au revoir, Maaadame et merci pour le conseil. Sympa ! »

Fâchée Mère Indigne. C’est vrai quoi. Je le répète : elle n’est pas si capricieuse choupette… Elle a du caractère!
Elle communique !
Voilà. Elle communique, et ce n’est pas chose facile quand on n’a pas encore tout son vocabulaire, il faut la comprendre !

Cette discussion, c’était il y a  6 mois…

Et depuis force est de reconnaitre que finalement mon ex-amie avait peut être ; éventuellement ; à la limite ; vaguement ; raison de craindre que mon Lutin ne suive un mauvais chemin…

Et puis nous avons eu des visiteurs de France.
Échange de disques durs et là que vois-je !!??
Six épisodes de Super Nanny.

–    Qu’en dis-tu Manamour on regarde pour rigoler ? On a fini toutes les autres séries alors ma foi…
–    Allez !
–    Bon et puis tant qu’à regarder autant voir quelque chose où on puisse s’identifier ne serait-ce qu’un tout petit peu, d’accord ?

Pour une obscure raison, nous avons jeté notre dévolu sur le 5ème épisode.
Le préambule peut-être ? Celui où il est question d’un singe hurlant de 4 ans qui, entre autres, s’accroche à toute surface, porte, jambe qui passe par là, bref à tout, pour éviter de prendre sa douche ?
Oui c’est du vécu un peu tout de même.

Je vous évite les commentaires absolument impartiaux qui ont fusé pendant le visionnage de la série, sur le ton :
–    Rho tout de même ! Leur petite n’est pas un monstre, ils exagèrent, là ! Louloute fait pareil alors franchement oui ils abusent, hein !
–    Ah tiens regarde, ça aussi ça semble familier…
–    Et ça aussi tiens, oh la oui ! Grand classique ça !
–    Comment ça « c’est une pure catastrophe » ? J’ai bien entendu ? C’est bien ce qu’a dit la Super Nanny ? Non mais elle sort d’où elle ? Et elle y connait quoi d’abord en enfants ? Plus de 20 ans d’expérience… Ah oui ? Hem…pff !

Bon.
Suite à cette réaction sur le vif j’avoue que nous y avons donné un peu plus de réflexion…

Et puis peu à peu, après pas mal de casse, de fresques improvisées au feutre indélébile, après une épilation des moustaches du Chachat, des crises pour ne surtout pas faire d’entorse à son régime pizza et des colères à s’en faire vomir au moindre refus de notre part, nous avons décidé d’essayer les fameux préceptes de la Nounou préférée de France.

La Règle 1 est de ne pas dire tout et son contraire : on décide de quelque chose et on s’y tient.
Règle 2 : les parents ne doivent JAMAIS se contredire devant les enfants.
Règle 3 : nous dictons la conduite, pas elle.
Règle 4 : elle n’écoute pas ou elle désobéit, hop, punie !

Alors c’est parti !

Règle 1 : absurde, non vraiment !
Comment ne pas changer de décision quand finalement on s’aperçoit que le résultat de notre intransigeance est un défi au quotidien, un combat sans fin qui finit toujours par donner l’occasion à Staline Junior de sortir son arme absolue (La Grande AA): cris, pleurs, puis sanglots, ensuite on tourne aubergine et on fini en beauté :
l’énorme galette qui tache. C’est imparable ! Maman finit immanquablement par de bons gros câlins repentants après une bonne douche parfumée.
Si vous voulez mon avis de Mère Indigne, c’est tout de même extrême pour un simple « non tu ne mangeras pas sur la chaise de maman, tu as la tienne »… non ? Si !
Pardon ? Qui a dit que je suis de mauvaise foi ??

Règle numéro 2 on maitrise, trop facile.

Règle 3 : ok là c’est facile aussi, hem.
Donc quand elle me hurle pizzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa tout en montant à quatre pattes les marches d’escaliers pour aller trucider Chaton à coup de marteau accordéon-qui-fait-flute-en-même-temps, je dois m’imposer ! C’est évident.
Mais du coup elle hurle tellement qu’on est vite de retour à l’AA.
Alors pour la calmer, les brocolis vapeur ça ne va pas être simple.
« Allez, pizzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !! Mais tu descends des escaliers et tu te lèves de sur le chat !!! Nan mais ! Qui est-ce qui commande dans cette maison !

Ça c’est fait.
Quoi pizza et pas brocolis ? Non mais j’ai mis les brocolis sur la pizza… Vous pensez bien. Ok elle les a retirés mais en tout cas elle a tout mangé sa pizza et dans la pizza il y a quoi ? De la tomate.
Toc !

Règle 4 : punition.
Elle s’en cogne.
Mais d’une force !
La mettre au coin ? Elle en profite pour répéter son spectacle de danse et chante à tue-tête, heureuse de vivre.
La priver de dessert ? S’en fiche, elle n’aime que la pizza.
La priver de télé ? Pas grave elle va jouer du sur aux dépends du avec le pauvre petit chat.
Ne reste plus que la coller dans sa chambre.
Mais bien sûr, elle nous sort l’AA et boum, retour à la case départ.

Moralité :
Super Nanny 1     Lutin 3

Lilibelle

Vous aimerez aussi