Comment s’assurer un bon niveau de protection sociale aux Emirats ?

alt De plus en plus de Français s’installent aux Emirats dans le cadre d’un contrat de travail local. Ils bénéficient alors d’un niveau de protection sociale très variable. Les mieux lotis conservent un niveau satisfaisant, comparable à celui prévalant en France. Mais, bien souvent, la couverture des contrats choisis par les employeurs s’avère très insuffisante, tant pour couvrir les dépenses locales que pour financer les frais médicaux occasionnés pendant les vacances familiales passées en France ou à l’étranger. Crystal Finance fait donc le point avec nous sur les solutions envisageables pour profiter d’une bonne couverture et notamment conserver son lien avec la CFE (Caisse des Français de l’Etranger). Rappelons qu´en France, la protection sociale englobe la maladie, la maternité, l´invalidité, le décès, les accidents du travail et les maladies professionnelles, ainsi que les allocations familiales, la retraite et le chômage. Depuis les Emirats, il existe des solutions pour chacune de ces problématiques, à l’exception bien sûr des allocations familiales. Pour garantir sa protection sociale aux EAU, l’expatrié a diverses possibilités dont il doit se préoccuper impérativement. Concernant la couverture « chômage », si une partie du salaire est versée en France, la seule obligation sociale de l’employeur sera d’affilier son salarié au GARP (Groupement des Assedic de la Région Parisienne). L’expatrié ne pourra bénéficier des allocations chômage que dans le cas bien précis d´un retour en France, après son expatriation. Pour ne pas rompre avec le système d’assurance sociale française, l’expatrié pourra s’affilier, à titre volontaire, à la Caisse des Français de l´Etranger (CFE). Cette adhésion lui permettra de bénéficier des prestations au titre des assurances maladie, maternité, invalidité, décès, accidents du travail, maladies professionnelles et caisse de retraite sur la base de la sécurité sociale. Cela a d’autant plus d’intérêt si l’expatrié (i) prévoit à terme un retour dans l’hexagone et (ii) passe régulièrement ses vacances en métropole. Mais il existe bien évidement un complément nécessaire à la CFE, ou une alternative totale, qui est proposé par des compagnies d´assurances privées, en matière de santé par exemple. Ces mutuelles complémentaires à la CFE seront nécessaires pour couvrir entièrement le prix des soins de santé notamment ceux des cliniques et établissements privés, la CFE ne remboursant que sur la base de la sécurité sociale française. En ce qui concerne Abu Dhabi, depuis janvier 2008 la règle est un peu plus complexe : en effet, afin d’obtenir le visa de résidence, un employeur est obligé de fournir à son employé une assurance médicale reconnue localement par le Ministère du Travail. La CFE n’étant pas reconnue par les autorités locales, on peut donc se trouver dans la situation de paiement d’une double cotisation : CFE et complémentaire + assurance médicale locale. Cette exigence de couverture locale devrait d’ailleurs prochainement être étendue à tous les Emirats. Dans tous les cas de figure, grâce aux partenariats noués avec de grands assureurs (ex : Allianz, Aetna, …) Crystal Finance est en mesure de trouver des solutions à tous les cas particuliers, tant sur Dubaï et les Emirats du Nord, que sur Abu Dhabi. Sachant que par ailleurs, Crystal Finance a la qualité de Représentant CFE sur l’ensemble de la région du Moyen-Orient. Une remarque complémentaire concernant la retraite : la solution CFE permet, sur la base d’une cotisation trimestrielle de 1 560 €, de conserver ses droits au régime de base de la retraite française. Cette facilité est particulièrement adaptée aux Français qui arrivent aux Emirats en contrat local et qui préalablement ont cotisé pendant de nombreuses années au régime français. Cela permet notamment d’éviter à terme la « double peine » : délai de carence et minoration des pensions. A noter que cette possibilité est uniquement offerte aux salariés. Pour les retraites complémentaires, la meilleure solution est d’envisager, toujours avec Crystal Finance, des investissements par capitalisation en Assurance-Vie et/ou en Immobilier (cf nos deux articles précédents publiés dans Dubaï Madame, ici et ici ). Des solutions pour les entreprises : il est également possible de nouer des contrats « groupe » pour les entreprises qui souhaitent assurer un bon niveau de protection sociale à plusieurs de leurs salariés. Dans cette même logique, Crystal Finance a développé récemment une proposition «épargne retraite » pour les entreprises qui souhaitent gérer de manière plus active leur enveloppe de « End of Service Benefit ». Ce contrat est développé au Luxembourg en partenariat avec la Mondiale Europartner, leader européen en la matière. En conclusion, la protection de la famille et de la santé étant le premier des patrimoines, il est indispensable pour un expatrié de bien vérifier son niveau de couverture, et d’utiliser au mieux les outils existants en fonction de ses besoins. Crystal Finance Middle East (CFME) est implanté depuis dix-neuf ans aux Emirats Arabes Unis. L’équipe est composée de 7 Conseillers en Gestion de Patrimoine (5 basés à Dubaï et 2 à Abu Dhabi) et opère sur tout le GCC. Bénéficiant de l’effet de taille du groupe Crystal Finance (150 personnes dont 100 commerciaux à travers le monde), CFME obtient pour ses clients des avantages tarifaires auprès de ses fournisseurs (promoteurs immobiliers, compagnies d’assurance, sociétés de gestion, …) et des taux attractifs auprès de ses banques partenaires. Depuis son siège à Montpellier, 50 personnes assurent l’instruction et suivi des dossiers, via notamment une équipe de 5 Ingénieurs Patrimoniaux. Le spectre de clientèle est très large : du jeune diplômé fraîchement embauché qui épargne 300 euros par mois sur un contrat d’assurance vie à l’entrepreneur qui dispose d’un patrimoine de plusieurs millions d’euros. A noter que la rémunération de conseil est faite par rétrocession en tant qu’intermédiaire. Contact : cfme@groupe-crystal.com
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Vous aimerez aussi