5 stratégies ventre plat

alt

C’est le retour des températures plus clémentes et la saison des plages redémarre dans 3,2,1…maintenant !

A nous les bikinis, trikinis et maillots une pièce… le trac nous ?
C’est que nous n’avons toujours pas retrouvé notre silhouette depuis la naissance de Léo il y a 6 mois, ou est-ce l’excès de bons petits plats durant les vacances ? Toujours est-il que c’est surtout ce petit bidon qui nous complexe (appelé aussi tablier).


Pas de panique, voici 5 exercices simples à pratiquer pour avoir un ventre plat et musclé.


1.    Mieux respirer… ou plutôt mieux expirer, donc en rentrant le ventre et non en le poussant en avant. Une façon efficace de le muscler, à condition de prêter régulièrement attention à sa respiration. Quand on débute un exercice, on expire d’abord, en étirant la distance entre la nuque et le périnée, ce qui nous incite à nous redresser.

2.    Infuser les graines. Verser à parts égales, dans un bocal, des graines de fenouil, de coriandre et de cumin. Bien secouer. Jeter une cuillerée à café du mélange dans une tasse d’eau bouillante, filtrer après 10 minutes d’infusion. A défaut, utiliser du cumin seul. L’anis vert et la carvi peuvent se préparer de la même manière. Toutes ces graines sont réputées combattre les ballonnements et faciliter la digestion.

3.    Apprivoiser les légumes. Ils sont riches en fibres insolubles parfois difficiles à assimiler, ce qui peut inciter à réduire leur consommation. Pourtant, ils apportent une foule de minéraux et de vitamines. Leurs fibres ont la capacité d’accélérer le transit et l’élimination des toxines. Pour apprivoiser les légumes en douceur, préparer des soupes mixées (pas trop cuites), des jus (la centrifugeuse élimine les fibres), et penser aux légumes lacto-fermentés (choucroute), riches en enzymes et en bactéries amies des intestins. Quant aux carottes ou aux betteraves râpées, les faire macérer quelques heures à l’avance dans la vinaigrette les rendra plus digestes.

4.    Adopter les pro-biotiques. Notre flore intestinale abrite des milliards de bactéries indispensables au bon fonctionnement de la digestion. Elles peuvent diminuer ou voir leur équilibre compromis en cas de prise d’antibiotiques, de période de stress ou de perturbation du système immunitaire. Cela provoque, éventuellement, troubles, gonflements, ballonnements… D’où l’intérêt d’un apport régulier en pro-biotiques, bactéries amies de notre flore et qui participent à son renforcement. Présentes dans le yaourt, le lait fermenté, le kéfir, les produits lacto-fermentés, la sauce soja… elles sont aussi disponibles en compléments alimentaires à préférer en gélules résistant à l’acidité gastrique ou en poudre à diluer qui transite rapidement dans l’estomac.

5.    Apprendre à gainer. Les exercices de gainage renforcent les muscles abdominaux profonds, garants de la tonicité du dos et du ventre plat. Petit exercice : tenir 20 à 25 secondes, allongée, le corps immobile parallèle au sol sans creuser le dos, en appui sur les coudes et les talons, jambes tendues, légèrement écartées.

La rédaction beauté

Vous aimerez aussi

5 stratégies ventre plat

alt

C’est le retour des températures plus clémentes et la saison des plages redémarre dans 3,2,1…maintenant !

A nous les bikinis, trikinis et maillots une pièce… le trac, nous ?
C’est que nous n’avons toujours pas retrouvé notre silhouette depuis la naissance de Léo il y a 6 mois
ou est-ce l’excès de bons petits plats durant les vacances ? Toujours est-il que c’est surtout ce petit bidon qui nous complexe (appelé aussi tablier).

Pas de panique, voici 5 exercices simples à pratiquer pour avoir un ventre plat et musclé.

1.    Mieux respirer… ou plutôt mieux expirer, donc en rentrant le ventre et non en le poussant en avant. Une façon efficace de le muscler, à condition de prêter régulièrement attention à sa respiration. Quand on débute un exercice, on expire d’abord, en étirant la distance entre la nuque et le périnée, ce qui nous incite à nous redresser.

2.    Infuser les graines. Verser à parts égales, dans un bocal, des graines de fenouil, de coriandre et de cumin. Bien secouer. Jeter une cuillerée à café du mélange dans une tasse d’eau bouillante, filtrer après 10 minutes d’infusion. A défaut, utiliser du cumin seul. L’anis vert et la carvi peuvent se préparer de la même manière. Toutes ces graines sont réputées combattre les ballonnements et faciliter la digestion.

3.    Apprivoiser les légumes. Ils sont riches en fibres insolubles parfois difficiles à assimiler, ce qui peut inciter à réduire leur consommation. Pourtant, ils apportent une foule de minéraux et de vitamines. Leurs fibres ont la capacité d’accélérer le transit et l’élimination des toxines. Pour apprivoiser les légumes en douceur, préparer des soupes mixées (pas trop cuites), des jus (la centrifugeuse élimine les fibres), et penser aux légumes lacto-fermentés (choucroute), riches en enzymes et en bactéries amies des intestins. Quant aux carottes ou aux betteraves râpées, les faire macérer quelques heures à l’avance dans la vinaigrette les rendra plus digestes.

4.    Adopter les pro-biotiques. Notre flore intestinale abrite des milliards de bactéries indispensables au bon fonctionnement de la digestion. Elles peuvent diminuer ou voir leur équilibre compromis en cas de prise d’antibiotiques, de période de stress ou de perturbation du système immunitaire. Cela provoque, éventuellement, troubles, gonflements, ballonnements… D’où l’intérêt d’un apport régulier en pro-biotiques, bactéries amies de notre flore et qui participent à son renforcement. Présentes dans le yaourt, le lait fermenté, le kéfir, les produits lacto-fermentés, la sauce soja… elles sont aussi disponibles en compléments alimentaires à préférer en gélules résistant à l’acidité gastrique ou en poudre à diluer qui transite rapidement dans l’estomac.

5.    Apprendre à gainer. Les exercices de gainage renforcent les muscles abdominaux profonds, garants de la tonicité du dos et du ventre plat. Petit exercice : tenir 20 à 25 secondes, allongée, le corps immobile parallèle au sol sans creuser le dos, en appui sur les coudes et les talons, jambes tendues, légèrement écartées.

La rédaction beauté

Vous aimerez aussi