Théâtre : « Nuit gravement au salut » sur les planches du DUCTAC !

Le titre évocateur soulève tout de suite des interrogations… mais qu’est ce qui pourrait bien nuire à son salut ? Quelles valeurs et vertus peuvent-être mises à l’épreuve ? La réponse dans cette croustillante satire des temps modernes, entre humour et cynisme, portée par un trio de choc. Rencontre avec son metteur en scène, Ludovic Laroche.

 
Un livre, une histoire, une pièce.
 
A travers cette histoire, Henri-Frédéric Blanc, auteur du livre original Nuit gravement au salut, exprime sa révolte d’un monde déchu, nous poussant ainsi à nous questionner : jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour obtenir ce que l’on désire ? Sommes-nous prêts à dépasser nos valeurs morales, familiales, éthiques ?
 
Au cœur de cette pièce, la mise en lumière de l’hypocrisie du microcosme littéraire pour évoquer plus généralement les travers de notre société moderne.
Le décor est plutôt simple… une table autour de laquelle deux personnes partagent un diner. Léa est romancière, séduisante et joueuse. Victor est éditeur, suffisant et cynique. L’enjeu de la soirée ? Obtenir de l’argent pour l’opération d’un enfant gravement malade. Une seule solution ? Editer un livre, à une condition…
 
Une mise en scène, pour un trio.
 
Le metteur en scène et comédien, Ludovic Laroche, a beaucoup travaillé sur le rapport de force entre les deux personnages dans leurs différences mais aussi dans l’exposition de leurs atouts. Le troisième personnage du serveur, est tout aussi important, pour son jeu burlesque et son rôle « d’arbitre » dans ce repas duel…jusqu’au coup de théâtre final !

Nuit gravement au salut
 
– Comment avez vous rencontré Culture Emulsion et qu’est-ce qui vous a donné envie de venir jouer la pièce à Dubai ?

Nous nous sommes rencontrés par un heureux hasard au festival d’Avignon en 2015, dans un café… alors qu'il pleuvait des trombes d’eau ! Nous avons sympathisé très rapidement, échangé sur nos métiers respectifs et avons trouvé beaucoup d’intérêts communs. Nous sommes restés en contact jusqu'à ce que Cécile et Stéphane découvrent la pièce. 
 
– Est-ce votre premier séjour ici ? Qu’attendez vous du public de Dubai ?
C'est une grande première pour nous ! Nous sommes super excités et évidemment enchantés de venir d’aussi loin pour découvrir d’autres horizons et un nouveau public ! Notre premier objectif est de faire connaître ce texte et cet auteur, aussi longtemps que possible et aussi loin que possible… Nous avons déjà joué en Europe auprès de communautés francophones, mais jamais au Moyen-Orient. Suite à cette représentation nous avons aussi des perspectives en Inde, au Liban ou encore au Maroc. Preuve que cette pièce peut trouver un public partout où la langue française est représentée !
Notre deuxième objectif c’est surtout d’échanger et de rencontrer notre public, et plus largement de faire rayonner nos motivations et notre travail.

– Pourquoi avoir choisi d’adapter ce livre d’Henri-Frédéric Blanc en pièce de théâtre ?
Tout d'abord Parce que j’ai adoré le roman, la plume et le style de l’auteur avec une vraie force comique ! Tous les ingrédients sont déjà réunis pour passer du récit à a théâtralité : Personnages imposants ou charismatiques, situation simple et efficace, lieu unique. Et puis il y a ce petit plus qui fait qu'on a envie d aller plus loin qu'une simple lecture…
Le style d’Henri-Frédéric Blanc est merveilleux, Il ne peut qu’engendrer des dialogues savoureux (qui sont présents dans le roman). Je le dis souvent ce texte est un texte pour les acteurs. Et puis il s'agissait de ma toute première vraie mise en scène … Donc je voulais travailler sur un spectacle plutôt léger structurellement parlant (décor sobre, pas plus de trois acteurs) c'était déjà une belle gageure pour moi : adapter, mettre en scène et jouer !
 
– Quel est le nom de la troupe que vous avez montée ? Quelle est son actualité ?
Il s'agit du Renard Argenté, créée par ma partenaire et comédienne dans le spectacle Stephanie Bassibey. Nous tournons actuellement Nuit gravement au Salut jusqu’au prochain festival d’Avignon (été 2017) ainsi qu’à Paris (théâtre la Huchette) dès l’automne prochain.
Nous jouons également un spectacle cabaret autour du vin et de la gastronomie intitulée Par gourmandise.
Février 2017 marquera notre nouvelle création Le cercle de Whitechapel … Une comédie policière autour de Jack l’éventreur, Arthur Conan Doyle, Georges Bernard Shaw ou encore Bram Stocker… Bref, une année 2017 bien remplie !
 
– Quelle est votre actualité d’acteur et de metteur en scène/vos projets futurs ?
Une année bien remplie aussi à fortiori ! Après les projets du Renard Argenté, Les Prométhéens … une pièce sur Nikola Tesla. Ainsi que d’autres projets de créations, notamment pour le festival mises en capsules du théâtre ciné XIII, à Paris.
 
Une comédie d’Henri-Frédéric Blanc
Stéphanie Bassibey, Pierre-Michel Dudan et Ludovic Laroche 
Mise en scène et adaptation Ludovic Laroche.

 
Dates : le mercredi 7 et le jeudi 8 décembre, à 20h30
Lieu : DUCTAC
Tarifs : 195 AED et 145 AED pour les abonnés.
Infos et réservations sur Culture Emulsion.net
 
Des places à gagner, restez connectés sur Facebook !

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
        Petites annonces

 

Mathilde Corgnet

Test biographie

Vous aimerez aussi