Rentrée littéraire, cuvée 2010 : petite sélection

Plus de 700 bouquins à paraître pour ce millésime 2010, pas facile de s’y retrouver.
dubai madame s’est essayé à faire une mini-sélection, laissez vous tenter…

Les incontournables attendus…



Suite(s) impériale(s)
, Breat Easton Ellis
– Robert Laffont
L’enfant terrible du célèbre « American Psycho » est de retour avec une suite à son chef d’œuvre initial « Moins que zéro ». Clay, l’anti-héros passif, a à présent la quarantaine et est devenu scénariste pour Hollywood. Il signe un roman d’une rare noirceur et revient à ses fondamentaux : paranoïa, solitude et absurdité. C’est une nouvelle variation sur un homme à la dérive dans un monde qui ne l’est pas moins…




Les jeux de la nuit
, Jim Harrison
– Flammarion
Le millésime 2010 Jim Harrison se révèle un bon cru : un recueil de trois courts récits qui retracent le parcours de solitaires en quête de rédemption.
Sarah, une adolescente élevée par une mère bigote, trop vite confrontée aux pulsions des hommes, enquête sur son violeur et n’a dès lors plus qu’une idée en tête : lui mettre une balle dans la tête. Chien Brun, le personnage fétiche du grand Jim, fugitif amérindien, obsédé par les femmes, cherche le grand amour. Obsession de la chère et de la chair encore, avec une dernière histoire de loup garou qui tente de lutter contre ses accès de violence quand vient la pleine lune…




Apocalypse bébé, Virginie Despentes – Grasset
Célèbre pour son roman trash « baise-moi », Despentes revient avec un nouveau roman, toujours aussi enragée et engagée. C’est l’histoire de Lucie et de la Hyène, deux « privées » qui se lancent à la recherche de Valentine, une adolescente paumée.
Satire sociale, polar contemporain road book, un livre cynique et romantique qui expose les grandeurs et les petitesses humaines…



Les coups de cœur…




Le cœur régulier, Olivier Adam – Editions de l’Olivier
Après « A l’abri de rien », Adam creuse toujours le sillon de la souffrance sociale, la violence des non-dits et la tentation de la chute. Depuis la mort de son frère, Sarah est à la dérive. Du jour au lendemain, elle quitte son existence bourgeoise pour partir au Japon sur les traces de Nathan, son défunt frère…




Intermittences, Célia Lévi
– Tristram
Le lecteur suit le parcours chaotique d’un jeune peintre hanté par « La folle » de Soutine et qui pour vivre, décide de faire le figurant sur des tournages. L’intermittence est le seul moyen qui lui semble compatible avec son ambition artistique, mais les cachets ne se trouvent pas si facilement. Il sera peu aidé par sa petite amie fantasque obsédée par son insupportable chat Belzébuth, par qui arrivera son déclin. Une descente aux enfers pour ce jeune garçon sensible broyé par la société…




Fruits et légumes, Anthony Palou – Albin Michel
Anthony Palou conte ses souvenirs d’enfance : son grand-père est un immigré espagnol qui est venu vendre sa soupe majorquine à Quimper. Son père n’a quant à lui pas le virus des primeurs et avec la concurrence des supermarchés, cela la mène à la faillite. L’auteur nous brosse une galerie de portraits hauts en couleur, avec subtilité et réalisme. A déguster de toute urgence…

La rédaction de dubai madame

Vous aimerez aussi