Mes coups de cœurs littérature de l’année, 100 % français pour faire durer votre été

alt

Cette année le hasard a fait que mes plus belles lectures venaient d’auteurs français. Je vous propose une sélection avec des titres pour toute la famille, comme d’habitude.


– L’été des Lucioles de Gilles Paris (Editions Héloïse d’Ormesson) – Roman

alt

Victor à neuf ans, il vit avec ses deux mamans et sa grande sœur Alicia à Bourg-en-Bresse. Tous ses étés, il les passe à Roquebrune dans la résidence où son papa a un appartement dans lequel il ne vient jamais.
Cet été là avec son meilleur ami Gaspard, il va découvrir les balades sur le chemin des douaniers, puis rencontrer son premier amour, la jolie Justine, ainsi qu’une vieille dame qui a toujours été là et qui semble bien connaître sa famille.
Et enfin la rencontre de jumeaux aventuriers mettra un peu de piment à ces vacances.


Un très joli roman sur l’enfance avec un petit héro très attachant qui ne veut surtout pas faire de vague dans sa famille un peu bancale aux non-dits qui les plombent. On y retrouve l’innocence et les joies simples qui rappellent notre propre enfance.

– Et puis Paulette….de Barbara Constantine (Le livre de Poche) – Roman

alt

Ferdinand est veuf, il vit seul dans sa ferme depuis le départ de son fils et de sa famille, partis s’installer en ville. Il vit difficilement la séparation d’avec ses petits enfants, les « Lulus » et même s’il peut les voir tous les jours, ce n’est plus pareil.
Il passe ses journées au café, en face du restaurant de son fils (pour le faire enrager) et attendre la sortie des classes.
Un jour en rentrant, il trouve la chienne de sa voisine sur le chemin. Elle a un comportement étrange et il décide de la ramener chez elle. Il découvre alors Marceline inanimée (une fuite de gaz accidentelle qu’il prend pour autre chose). Il se rend alors compte de l’état de délabrement de la maison et sur une idée des Lulus, il lui propose de venir s’installer chez lui, provisoirement bien sûr, le temps de trouver une solution. La ferme est grande, elle aura son intimité.
Leur collocation fonctionne plutôt pas mal et c’est tout naturellement qu’ils décident de proposer à d’autres membres du village de venir également s’installer à la ferme : solidarité, entre-aide et besoin d’éloigner la solitude feront de la ferme de Ferdinand une petite communauté multi-générationnelle où chacun a sa place sans se sentir redevable.


Un petit roman qui fait du bien, des héros très différents qui font la richesse de cette communauté hétéroclite. Un peu d’émotion, quelques pincées de tendresse, un peu de tristesse parfois… ou comment passer un bon moment dans la ferme de Ferdinand.

– Qui ? de Jacques Expert (Sonatine) – Thriller

alt

En cette soirée de 2013, quatre hommes s’apprêtent à regarder l’émission  » Affaires non résolues » dont le sujet est le viol et le meurtre de la petite Laetitia Doussain 19 ans plus tôt. Ils vivaient tous dans le même lotissement que la fillette, d’habitude calme et tranquille. Ils ont tous participé aux recherches. Ils étaient tous dans les parages quand le corps a été retrouvé…
Pendant l’heure que dure l’émission, on revient sur chacun et il ne fait aucun doute que l’un d’entre eux est le coupable……
Un polar très prenant, un suspense alimenté par le fait que les suspects s’expriment chacun à leur tour, ainsi que le coupable sans être nommé bien sûr…mais qui est-il ?

Tous les protagonistes passent sur le grill de nos suspicions. Un très bon cru.

– Le Monde dans la Main de Mikaël Ollivier ( Editions Thierry Magnier) – Ado

alt

Pierre à seize ans. Il vit à Versailles et mène une vie tranquille entre le lycée et le Conservatoire de musique. Il habite avec ses parents et communique très souvent avec sa sœur qui ne vit plus avec eux. Un jour, alors qu’ils sont en train de se battre avec des cartons Ikea afin de les faire entrer dans la voiture, la mère de Pierre leur tourne le dos et s’en va… comme ça. Elle leur envoie un sms un peu plus tard : « Ne vous inquiétez pas pour moi. Je n’en peux plus, c’est tout. »
Après de vaines recherches, des allers-retours quotidiens au poste de police, des sms et messages sans réponses, Pierre et son père tentent tant bien que mal de continuer leur quotidien. Les mois se succèdent, le fait est là, elle ne souhaite pas revenir. Pierre grandit d’un coup et découvre des secrets de famille qui lui donnent peu à peu quelques explications…


Quand les adultes n’assurent plus leur rôle, que les secrets de familles et les fêlures deviennent impossibles à cacher, notre héros doit passer brutalement de l’adolescence aux réalités du monde adulte. Un roman touchant sur l’apprentissage de la vie merveilleusement mené par la plume de Michael Ollivier.

Pour retrouver toutes les revues de Val nous vous conseillons son blog: http://valbouquine.wordpress.com/.

Valérie Ollivier

Test biographie

Vous aimerez aussi