Les films Français du Dubai International Film Festival

alt Quand les films français sont au Festival du Film de Dubai… On en redemande. AMOUR de Michael Haneke Avec Jean-Louis Trintignant , Emmanuelle Riva , Isabelle Huppert… alt Il a remporté la Palme d’or à Cannes cette année. Amour, c’est l’histoire de Georges et Anne, un couple d’octogénaires, « des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’un accident. Lorsqu’elle revient chez elle, l’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve. » DE ROUILLE ET D’OS de Jacques Audiard Avec Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts alt Ça commence dans le Nord. Ali essaie tant bien que mal d’élever son enfant Sam, 5 ans, ce fils qu’il connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre. AMITIES SINCÈRES de Stéphan Archinard, François Prévôt-Leygonie Avec Jean-Hugues Anglade, Gérard Lanvin, Wladimir Yordanoff alt Ce film suit 3 amis d’enfance maintenant adultes . «  Walter Orsini aime la pêche, un peu. Il aime la grande cuisine et les bons vins, beaucoup. Il aime aussi Paul et Jacques, ses amis d’une vie, passionnément. Il aime surtout Clémence, sa fille de 20 ans, à la folie. Mais il n’aime pas le mensonge. Pas du tout. Walter Orsini pense qu’en amitié comme en amour, on se dit tout. Il ne le sait pas encore, mais il se trompe… » QUELQUES HEURES DE PRINTEMPS de Stéphane Brizé Avec Vincent Lindon, Hélène Vincent, Emmanuelle Seigner alt “A 48 ans, Alain Evrard est obligé de retourner habiter chez sa mère. Cohabitation forcée qui fait ressurgir toute la violence de leur relation passée. Il découvre alors que sa mère est condamnée par la maladie. Dans ces derniers mois de vie, seront-ils enfin capables de faire un pas l’un vers l’autre ? » ERNEST & CELESTINE, de Stéphane Aubier, Vincent Patar, Benjamin Renner Avec Lambert Wilson, Pauline Brunne alt A partir de 3 ans. Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi. Pour plus d’info sur le festival du film en général: www.diff.ae   Ou (pour les films Français surtout) l ‘ Alliance Française: Oud Metha – Bur Dubai Tel: 04 335 87 12 www.afdubai.org
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Vous aimerez aussi