KALUBELA… L’amour en scène

alt
La première répétition


Derrière le grand volet fermé qui protège jalousement des regards extérieurs, il souffle, à Al Quoz, un vent de créativité : les artistes affiliés à la compagnie The Fridge répètent… Un spectacle est prêt à naître, là, bientôt, qui promet d’être spectaculaire, fait de chants, de danses et de fantaisie aérienne. Une comédie musicale sur le thème éternel de l’amour : KALUBELA, à partir du 3 octobre prochain, au « First Group Theatre, Souk Madinat Jumeirah »…

Par Clothilde Monat


alt

Hommage à Eartha Kitt, Marilyn Monroe, Dean Martin, Frank Sinatra…

Entre artistes, on se comprend, on vit les mêmes exigences et les mêmes rêves. Cela explique l’enthousiasme qui siffle derrière ce nouveau spectacle lancé pour rassembler des musiciens, chanteurs, danseurs autour d’un projet ambitieux, comme cela a déjà été fait l’an dernier pour « Cirque du Souq », présenté dans le même théâtre de Madinat Jumeirah, par cette même compagnie.

Le constat est encore identique aujourd’hui : Dubaï regorge d’artistes cachés qu’il suffit de débusquer. Alors, à l’approche de « Kalubela », les jours prochains vont-ils être placés sous le signe d’un grand chambardement ? Non. Car il a déjà eu lieu l’après-midi où la première répétition a commencé pour réunir une troupe qui, jusqu’alors avait travaillé par petits groupes…Ce jour là, le 22 octobre, Shelley Frost, la directrice du Fridge, a exalté les artistes : « You’ll be very proud ! », « It will be amazing ! », « You will not be disappointed ! »…

Et il a suffi d’évoquer les noms de Marilyn Monroe, Dean Martin, Frank Sinatra et d’Eartha Kitt pour donner le ton et pour que la salle où avait lieu la répétition s’illumine de magie… Et ce d’autant plus que les influences se trouvent mêlées, orientales et occidentales…

L’art de la danse ? Faire voyager avec des mouvements…

alt

Lisa, Melisa, Salha, Victoria, Georgina, Andrew, Rony, Stoyan et les autres font preuve d’une même énergie pour relever le défi. Tous ces artistes sont d’origines diverses : française, anglaise, colombienne, finlandaise, écossaise, omanaise…
Ils composent un beau patchwork à l’image de Dubaï mais beaucoup ont en tête des références identiques de cafés concerts, où les ambiances se créent vite, à la new- yorkaise.
Donc à peine avaient-ils le pied à l’étrier qu’ils étaient déjà galvanisés.

Et puis, comme le suggère délicieusement Sophie, la jeune danseuse française de la troupe dirigée par Scott Marshall, lequel a signé les chorégraphies de « Kalubela », danser, n’est-ce pas « faire voyager le spectateur avec des mouvements » ?

Et si le spectacle se nourrit des spécificités de chacun en promettant une belle osmose, c’est aussi que le thème mis en scène permet une infinité de partages et d’expériences. « Kalubela »  renvoie en effet à l’idée du premier amour … Par la magie des mélodies, l’innocence des mouvements dansés, l’émotion des évolutions aériennes, chaque artiste va faire revivre ce sentiment d’une façon nuancée, parfois avec force, pour rappeler l’intensité du premier amour, parfois avec plus de romantisme, mais toujours avec humour, panache, glamour, à la façon des meilleurs spectacles de cabaret…
Et quand on sait que c’est Michaël Cinco, le couturier récemment élu « Meilleur espoir du Moyen-Orient » qui a signé les costumes, on peut s’attendre à de grandes vagues de créativité…

Enfin, dernière surprise et non des moindres : comme l’an dernier, The Fridge nous promet la présence d’un invité-vedette de réputation internationale dont le nom ne sera révélé qu’au tout dernier moment…

Kalubela / The First Group Theatre/ – Souk Madinah Jumeirah
Du 3 au 6 octobre 2012- A 19 heures, les 3 et 6 octobre ; à 20 heures, les 4 et 5 octobre.
Réservation en ligne sur le site : www.madinattheatre.com

 

Clothilde M.

Test biographie

Vous aimerez aussi