Découvrir Dubai autrement Valérie Ward + Isabelle Viallanex = Perceptions of Dubai.

alt Valérie Ward + Isabelle Viallanex = Perceptions of Dubai. Une professionnelle de la communication, journaliste à ses heures, qui fait la connaissance d’une photographe, peintre à ses heures, et cela donne DXB3, une envie d’aller à la découverte de Dubaï “comme si on devait partir demain”. Ou raconter une ville à travers ses habitants -humains et animaux- et à travers des endroits avec une vraie soif de connaître. Les deux jeunes femmes incarnent un état d’esprit. “Chacune de nos photos est une entrée vers un aspect de la ville. Une trace d’un instant particulier, profond et difficilement re-capturable” explique Isabelle qui vit depuis 11 ans à Dubaï et est déjà connue pour sa “community page” sur Facebook, Humans of Dubai. “Par exemple, je m’assois pour me faire laver les cheveux chez Nail Beautique et voilà qu’une employée s’installe devant moi pour prier, comme ça le plus naturellement du monde” raconte-t-elle. Une photo naît. Valérie, elle, fraîchement débarquée du Qatar en septembre 2013, sillonnait la ville en métro, à pieds ou en taxi, prenant des notes sur des endroits qu’elle “googlait” ensuite. alt Désormais, les deux se “donnent rendez-vous, partent se promener et ça se passe,” expliquent-elles. Les rencontres “spontanées” se font par hasard, au gré de leur énergie et de leur ouverture vers l’autre qu’il soit émirien, indien, pakistanais, chinois, libanais… “Si la barrière de la langue n’est pas trop importante, les gens adorent qu’on leur pose des questions. Ils sont contents de partager un petit moment.” alt Il y a peu les deux flâneuses ont conquis un des gardiens du Zoo de Dubaï. “Nous voyant probablement souriantes et ouvertes, il nous a abordées et nous fait visiter le zoo. De fil en aiguille, on a appris qu’il était jockey, il nous a invitées dans une ferme où nous n’aurions jamais pu aller autrement. Nous avons pu prendre des clichés de magnifiques purs sang…” explique Valérie. Des photos exposées au Sofitel JBR au mois de février. Des “moments” offerts comme une invitation à découvrir Dubaï autrement. Chaque cliché a son point GPS pour permettre au public d’aller découvrir ou redécouvrir un aspect de la ville. Si vous ne les avez pas vues, ne désespérez pas car à terme – premier trimestre 2016- il y aura un livre, un appel à aller plus loin encore, à entamer une “conversation”. Il existe aussi une version DXB3 pour enfants afin qu’ils puissent entraîner leurs parents dans leurs découvertes. Et comme Valérie et Isabelle ne manquent pas d’idées, elles ont aussi créé The Rig –pour Reach, Inform, Gather- une page Facebook qui met en lumière les talents de Dubaï. “C’est un clin d’œil aux plateformes pétrolières du passé. Aujourd’hui, Dubaï est devenue une plateforme de talents de toutes les nationalités,” explique Valérie. Ainsi notre duo couvrent tous les évènements mais choisissent une focale hors des sentiers battus, changent d’angle, nous emmènent en coulisses. Et à force de dénicher, elles ne cessent de trouver des histoires à nous raconter. alt Vraiment ces deux là risquent de vous impressionner tant elles en ont… du talent. DXB3: www.dxb3.ae The Rig Dubai

Kyra Dupont Troubetzkoy

Test biographie

Vous aimerez aussi