Une journée à Dubai avec Olivier Chaleil, le Chef globe-trotter…

alt Originaire de Seine et Marne, fils issu d’une vieille famille bourgeoise avec des parents pharmaciens, Olivier nous décrit une enfance heureuse qui lui laissera une empreinte forte, celle de la bonne cuisine, des belles nappes, des grandes tables, de nombreux invités dans cette grande maison qui a bercé toute sa jeunesse, sans oublier l’influence de sa grand mère lorsqu’elle cuisinait son fameux lapin à la moutarde… Très vite, il se rend compte qu’il aime plus faire la fête avec les copains que de suivre les cours dans son lycée privé de Fontainebleau. N’étant pas vraiment fait pour les études, il s’arrêtera avant le bac pour débuter un apprentissage dès l’âge de ses 16 ans en tant que serveur, cuisinier, pâtissier (chez Marc Meneau 3 étoiles Michelin) à Vézelay dans un de ces restaurants comme il dit de la « vieille école « . Puis, c’est le début des voyages avec la découverte du nouveau Mexique, Santa Fe, où il débarque sans parler un mot d’Anglais. Il y trouvera un travail à l’Hermitage et fera ses armes. De retour en France, l’armée fera appel à ses services malgré son besoin de liberté il se retrouvera sergent en cuisine, quoi rêver de mieux ? À force de persévérance et de dur labeur il décrochera la 2ème étoile Michelin avec l’équipe du restaurant la Côte d’or à Nuit St Georges. Nouveau départ pour Vancouver pour l’ouverture d’un restaurant Français. Les pays et le succès du Chef Français s’enchaineront les uns après les autres. Taipeh, Taiwan où il y rencontrera son épouse française d’origine Mongol. Il aura 2 enfants sa fille Oona née en Indonésie et son fils Maxence à Madère. Une pause sur l’Ile Maurice, puis ….Istanbul sa destination coup de cœur où il y travaillera pour le majestueux Ciragan Palace pendant 6 ans. Aujourd’hui on le retrouve Chef Executive au Sofitel The Palm Dubai depuis 2 ans, où il gère au quotidien toutes les cuisines de l’hôtel avec plus de 180 personnes qui gravitent autour de lui, sans jamais oublier de laisser s’exprimer ses chefs dans leur cuisine. alt Rencontre avec Olivier Chaleil, ce Chef cuisinier globe-trotter à l’apparence imposante mais au grand cœur, nous livre ses confessions et ses bonnes adresses à Dubai: DM : Je me lève le matin avec Je me lève tôt, 5:45 et je prépare le petit déjeuner pour la famille. DM : Plutôt thé ou café ? Déca, au moins 5, 6 par jour DM : plutôt salé ou sucré ? Les deux, je suis un gourmand pas un gourmet, j’aime mâcher, j’ai du mal avec la cuisine moléculaire … alt DM : Vous faites vos courses ? Par manque de temps je fais mes courses au Spinneys et de temps en temps à l’Organic Food and Café. DM : Un quartier Sans hésiter le vieux Dubai, il y a encore une âme… alt DM : Un sport ? J’ai commencé à faire du vélo, mais je ne suis pas du tout un sportif ! DM : Un mentor ? Des mentors, Jean Crotet avec qui j’ai eu le plaisir de travailler dans son restaurant La côte d’or à Nuit Saint Georges, qui est malheureusement décédé et le célèbre Chef Marc Meneau 3 étoiles Michelin. DM : Un livre, un film qui vous ont marqué ? Un grand classique « Mémoires d’Outre- Tombe » « The mission » avec Robert De Niro, que j’ai rencontré à Vancouver. « The sounds of music », avec Christopher Plummer alt DM : Une passion J’aime la Musique en tous genre, elle berce depuis toujours mon enfance, mon frère est un grand musicien d’orgue et de piano et j’ai moi même joué du violon. DM : Une manie, une obsession ? Le rangement ! DM : Vos amis disent de vous… Que je suis jovial, sympa, pince sans rire (rires) DM : Petit, vous vous disiez, quand je serai grand je serai ? Pilote d’avion, mais la vie en a décidé autrement. DM : Un regret… Ne pas avoir poussé mes études un peu plus loin car finalement je suis autodidacte. DM : Qu’est-ce qui vous manque de la France ? L’époque de mon enfance, mes restaurants, mon univers, je suis très nostalgique et cela me rend triste car je ne reconnais plus rien quand je rentre, je n’ai plus de repère. DM : Qu’est-ce que vous aimez le plus à Dubai ? Ce que je préfère le plus ici c’est la mer… me baigner seul en été à 5h du matin avant la grosse chaleur. DM : Un week-end pour s’échapper ? Sans hésiter Istanbul, au Ciragan Palace ou Le House Hotel. alt DM : Vos meilleurs lieux pour manger à Dubai ? Au Mazina à Dubai Marina et le Cheesecake Factory avec mes enfants ils adorent ! DM : Une soirée en tête à tête pour vous ça se passe où ? Sur la terrasse du Moana au sein du Sofitel the Palm, j’y vais pour le seafood et les curry, exceptionnels ! alt DM : Un secret pour être heureux dans la vie : Bien manger, c’est le secret du plaisir ! DM : Comment vous vous voyez dans 30 ans ? Reprendre un groupe au niveau Food and Beverage, j’aime travailler sur le développement, retourner en Asie ou à Istanbul… je ne me vois pas arrêter de travailler ! Une actualité ? GOÛT DE FRANCE – 19 Mars au Porterhouse Restaurant. Ce mois-ci Sofitel The Palm rend hommage ses racines à travers l’événement culinaire « le Goût de France ». On y célébrera l’excellence, le diversité et la modernité de la gastronomie française au cours d’un diner gourmets proposant 7 plats préparés avec moins de graisse, moins de sucre et moins de sel pour une alternative plus saine ! Prix : AED300, AED450 avec la sélection de vin Maison Chapoutier Phone:(+971)0/44555656 Mail:H6541@sofitel.com
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Vous aimerez aussi