Rencontre avec Jean-Yves Carnino, directeur de l’Alliance Française d’Abu Dhabi

alt

Après Hubert Sevin (ici ), directeur de l’Alliance Française de Dubai, j’ai rencontré pour vous Jean-Yves Carnino, nouveau directeur de l’Alliance Française d’Abu Dhabi, lui aussi depuis septembre dernier. Portrait!

Il aime:
–    Les arts, la musique en particulier
–    Les relations humaines
–    Les valeurs humanistes (partage, solidarité, entraide…)

Il n’aime pas:
–    La guerre
–    Le racisme et la xénophobie
–    L’individualisme


Jean-Yves, raconte-nous un peu ton parcours? D’où viens-tu? Pourquoi Abu Dhabi?

J’ai travaillé comme enseignant, formateur puis à la direction de services universitaires pendant huit ans. J’ai créé et géré des échanges inter-universitaires dans l’Océan Indien. C’est lorsque j’organisais des spectacles, notamment à Antananarivo (capitale de Madagascar), que j’ai découvert le réseau des Alliances Françaises. J’y ai donc postulé pour me ré-orienter, toujours à la direction d’établissement mais culturel: je voulais contribuer au rayonnement de la langue et de la culture françaises. J’ai donc été directeur d’Alliance Française, Consul Honoraire et attaché culturel pour l’ambassade de France d’Afrique du Sud au Lesotho, un petit pays souverain d’Afrique Australe que j’ai quitté en septembre dernier pour Abu Dhabi. Etant né en Algérie, j’ai toujours eu une attirance pour les cultures arabes. En plus, à Abu Dhabi ma fille peut étudier au lycée français: c’est un beau compromis entre ma vie professionnelle et personnelle!

L’Alliance Française d’Abu Dhabi est un lieu de vie et d’échanges… qu’est-ce qu’on trouve en poussant la porte?

Une médiathèque de qualité, une équipe accueillante et des activités variées pour petits et grands. Je repense au Ciné-club en plein-air qui a réuni il y a quelques jours une cinquantaine de personnes dans une ambiance conviviale. On prépare en ce moment la Fête de la musique, qui se tiendra au Central Market le 20 juin: des groupes et interprètes de tous les styles vont animer le lieu et la journée jusqu’au soir!

On donne aussi bien entendu des cours de langues. Grâce au dynamisme de l’équipe pédagogique, à l’arrivée de nouveaux enseignants, on développe l’acquisition de méthodes de qualité et des technologies les plus modernes au service de la formation continue des enseignants et des élèves. On a accueilli d’ailleurs la semaine dernière Lucas, un formateur venu de Paris, pour initier les enseignants à l’utilisation pédagogique des tableaux numériques intéractifs (TNI).

Y a-t-il des projets, des partenariats en cours ou à venir dont tu aimerais parler?

Notre situation géographique peu commode (peu d’espace et de parking) ne nous permet pas d’exploiter au maximum notre potentiel de créativité. Pour le moment, les moyens nous manquent pour changer de locaux… D’où notre projet de proposer des cours extra-muros, prochainement les étudiants pourront suivre leurs cours de langues à la Sorbonne Paris-Abu Dhabi ou d’autres universités locales. Nous échangeons aussi avec les entreprises basées à Abu Dhabi pour développer notre enseignement, notre savoir-faire!

Nous continuons également à collaborer avec les institutions culturelles locales (CMC, National Theater, ADMAF). Ce n’est pas toujours évident mais nous produisons ensemble des événements de qualité. Dernièrement, la pièce de théâtre « Le premier homme » de Camus avec Jean-Paul Schintu (à l’Abu Dhabi Theater) a été très bien reçue.

C’est l’essence même d’une Alliance que de rapprocher, réunir, partager de manière indépendante, sans étiquette idéologique politique ou religieuse!

Je finis par la question habituelle, pour toi Abu Dhabi c’est…?

… C’est une ville qui a grandi un peu trop vite et qui cherche encore ses marques, qui construit son identité à travers l’art et la culture.

alt
Retrouvez toutes les informations utiles en ligne sur www.af-aboudabi.net ou sur place du dimanche au jeudi (9h-20h) et le samedi (10h-18h). Khalidiya – Immeuble Choitram – Bloc B – Etage O (angle de la 26e et de la 7e) – Tel : +971 2 666 62 32.

Laetitia Araujo

Test biographie

Vous aimerez aussi