Il murmure à l’oreille des chevaux: rencontre avec un maréchal-ferrant à Abu Dhabi

alt Patrick Singeot a 45 ans, marié et père de deux ados, il a fait de sa passion son métier. Après s’être mis en selle, il a mis le pied à l’étrier à d’autres jeunes passionnés et ne cesse de s’atteler à la tâche. Portrait d’un maréchal-ferrant… …qui aime: – sa femme et ses enfants – le jazz (il est saxophoniste) – le cheval et la maréchalerie – la vie aux Émirats …qui n’aime pas: – l’incompétence – le Trash Metal – l’incivilité au volant – l’hermétisme culturel Bonjour Patrick, parlez-nous un peu de votre parcours: qu’est-ce qui vous a amené à la maréchalerie? Je viens de la Meuse (près de Bar-le-Duc), où j’ai travaillé dix ans dans le secteur bancaire. Mon métier me plaisait mais les chevaux sont entrés dans ma vie, par hasard, et grâce à ma femme à vrai dire (rires)… nous avons acheté une jument, pleine et «suitée» (c’est-à-dire avec son poulain… L.A.: sa suite quoi!). Et à partir de cette rencontre, j’ai voulu apprendre comment m’occuper du cheval, le parer… La formation s’est très vite intensifiée et une fois mon diplôme de maréchal-ferrant obtenu à l’école de Verdun, je me suis installé à mon compte et ma clientèle est née, s’est élargie. L’école de Verdun m’a appelé par la suite, pour être formateur. Du coup, mon implication et nos bons résultats obtenus aux compétitions m’ont conforté dans ma conviction. Je me suis spécialisé dans les travaux spécifiques et l’orthopédie, pour être au plus du cheval et de ses besoins. Qu’est-ce qui vous a amené à Abu Dhabi? Suite à ma reconversion professionnelle, le changement de lieu m’est vite venu en tête. J’ai eu plusieurs opportunités et il y a six ans, un de mes contacts m’a parlé d’une place à la ferme du Sheikh Sultan bin Zayed Al Nahyan. Après un mois d’essai à Sharjah, j’ai intégré l’équipe qui comprend trois autres maréchaux et quatre assistants, quatre vétérinaires et leurs assistants pour près de 600 chevaux. L’activité est divisée en pôles: endurance, galopeurs (qui concourent tous les dimanches à l’Equestrian Club), dressage et élevage. J’ai travaillé sur chacun des pôles mais actuellement je m’occupe des 250 chevaux en élevage et d’une partie des chevaux en dressage. J’ai du mal à imaginer votre travail au quotidien, y a-t-il une journée type? En fait je commence autour de 6h le matin, pour ménager les chevaux de la chaleur, jusqu’ à 11h. Je reprends vers 15h jusqu’au soir pour la surveillance et les contrôles avec les vétérinaires. Tout dépend des taches urgentes, des parages à réaliser et de l’état des bêtes. J’ai une complète autonomie sur les commandes, les stocks et le planning, sachant que je dois renouveler les fers toutes les 4-5 semaines. Comme mon budget n’est pas restreint, je peux aussi choisir les matériaux: fers doux, aluminium, résines… pour coller au plus près aux besoins de chaque cheval. S’il y a des compétitions, on s’adapte, toujours en coordination avec le reste de l’équipe. alt alt Votre approche du cheval crée une relation très particulière, est-ce que vous montez? J’ai beaucoup monté il y a quelques années, mais plus maintenant. Cela m’a permis d’acquérir énormément de connaissances pour pouvoir faire sereinement mon métier, de façon précise, en ayant un cheval tranquille et disponible. Il faut savoir que le cheval n’hennit que par recherche de contact avec ses congénères, il est sinon plutôt silencieux; du coup son langage corporel, ses réactions, sont subtils et assez imprévisibles si on ne prête pas garde aux signaux qu’il nous envoie. L’étude de différentes techniques, dont l’éthologie*, m’aident beaucoup dans mon approche au quotidien. Je vous remercie Patrick, c’est vraiment passionnant! Toutes les bonnes choses ont pourtant une fin alors je conclus par la question habituelle: pour vous Abu Dhabi, c’est… … C’est la liberté! Retrouvez les infos sur les compétitions à venir ainsi que sur les cours donnés à l’Equestrian club d’Abu Dhabi: www.adec-web.com. (*L’éthologie est l’étude du comportement des animaux dans leur milieu naturel) À bientôt!

Laetitia Araujo

Test biographie

Vous aimerez aussi